ECCREDHH dénonce le cynisme et  l’irresponsabilité des autorités en place qui contente de dilapider les maigres ressources du pays, pendant  que chaque jour des bandits terrorisent  la population.

Si vrai que les groupes armés assassinent les haïtiens, mais les autorités en place  constituent leurs meilleurs complices. En effet, le pays se trouve  dans une catastrophe sécuritaire. Les groupes armés qui étaient essentiellement installés dans les  deux les plus importants département du pays : l’Ouest et l’Artibonite, respectivement le grenier, le siège politique et économique du pays, étendent désormais leurs hégémonies sur le département du Centre. 

En effet, ils ont choisis une zone symbolique pour lancer leurs attaques, en l’occurrence Saut d’Eau qui autrefois haut lieu du tourisme appelé la ville Bonheur  subisse, aujourd’hui  la loi des bandits. Ainsi,  le vendredi 22 septembre 2023, environ 12 civiles ont été tués, tandis qu’environ  dix-sept autres ont été blessés par balle et une dizaine sont porté disparues. 

A cela s’ajoute que les bandits ont emporté quinze  15 véhicules et le seul commissariat qui se trouve dans la commune a été incendié. Sans compter , pour la plupart des habitants de la ville ont pris la fuite pour échapper à la fureur  de ces cannibales. 

En outre, le lundi 25 septembre 2023, après l’attaque meurtrière du 22 Septembre, les bandits ont revenu à la charge pour achever le sal boulot, ils ont également attaqué la commune de Mirebalais. Cette fois-ci, de manière partielle,  sept (7)  nouveaux  blessés ont été signalés dans la population,  plusieurs  bâtiments logeant des institutions publiques ont essuyé des tirs, dont celui abritant l’hôpital Universitaire de Mirebalais et,  pour l’instant la situation reste encore très tendue.

En somme, ECCREDHH constate que les groupes armés  et les autorités en place constituent le principal problème de la population haïtienne. C’est pourquoi, nous demandons la communauté de se désolidariser au gouvernement criminel illégal et illégitime dirigé par Ariel Henry ne fait qu’aggraver les conditions de vie et sécuritaires de la population. 

Vive la Democratie!!! 

Vive le Respect des Droits !!!   

Vive une  société Juste !!!       

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook