Dans l’idée de ramener la stabilité sur le marché, l’Arabie saoudite a annoncé ce lundi 03 juillet, qu’elle prolongeait la réduction de sa production de pétrole d’un million de barils par jour pour doper des prix en berne, la réduction entre en vigueur ce week-end selon les autorités. La Russie de son côté décide lui aussi de réduire ses exportations de 500 000 barils par jour en août.

« Dans le cadre des efforts visant à équilibrer le marché, la Russie va volontairement diminuer les livraisons aux marchés pétroliers de 500 000 barils par jour en août en réduisant les exportations à hauteur de cette quantité », a déclaré le vice-premier ministre Alexandre Novak, cité par les agences de presse russes. Une décision qui maintient à environ 9 millions de barils par jour, la production du riche royaume pétrolier, et risque de faire grimper les prix à la pompe.

Précisons que ces mesures sont les dernières en date prises par de grands producteurs pour stabiliser des prix confrontés à la forte volatilité des marchés, aux retombées persistantes de l’invasion russe en Ukraine et à la reprise économique chancelante de la Chine.

Sterline Piervil

9 thoughts on “L’Arabie saoudite et la Russie veulent équilibrer le marché du pétrole”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook