Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a affirmé le lundi 15 mai 2023 que son pays ne ferait plus partie de l’Organisation des États américains (OEA), une organisation dont il s’est retiré en 2019 en raison de divergences.

« Nous sommes partis là-bas, nous sommes partis pour toujours et nous n’envisageons pas de revenir », a déclaré Maduro lors de son émission télévisée après avoir approuvé les propos de son homologue mexicain, Andrés Manuel López Obrador, à propos de l’organisation.

Maduro a convenu que l’OEA devrait « disparaître ». « Notre chemin est l’UNASUR (Union des nations sud-américaines), notre chemin est la CELAC (Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes), notre chemin est l’ALBA (Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique) ».

Le Venezuela a cessé d’appartenir à l’OEA en avril 2019 après l’avoir demandé deux ans plus tôt en raison de divergences, mais récemment, le président de la Colombie, Gustavo Petro, a préconisé la réintégration de son pays voisin dans l’organisation.

« Bien sûr, je suis intéressé et je me bats pour que le Venezuela réintègre le système interaméricain des droits de l’homme », a déclaré Petro le 19 avril lors de la session protocolaire du Conseil permanent, l’organe exécutif de l’OEA, à Washington.

Manoactualité

9 thoughts on “OEA: Désormais, le Venezuela est parti pour toujours”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook