Arrêtés à Jacmel, Odelson Dossou et Réus Chrisnel avaient en leur possession un fusil d’assaut, de marque et de série falsifiées. Selon les sources de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), ils entretenaient des relations avec le chef de gang de Grand Ravine, “Bougòy”.

En effet, lors de l’audition à la DCPJ, Réus Chrisnel avoue que l’arme qu’il détenait, lui avait été confiée par un dominicain membre d’un réseau de trafiquants. Et pour faire passer leurs marchandises, ils utilisaient les abords du cimetière de Port-au-Prince.

Pour l’heure, ils sont placés en garde à vue et devront répondre de leurs actes devant la justice.

_ Danaica DUPLAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook