Depuis le lundi 21 novembre, plusieurs établissements scolaires dans la ville des Cayes reprennent timidement leurs activités sous haute protection de la Police Nationale d’Haïti.

En majorité, ce sont les écoles congréganistes qui ont repris leurs activités dans la ville des Cayes. Parmi ces écoles, se trouvent le Collège Frère Odile Joseph, Les Soeurs de Ste Anne, Les Frères Fabien Caron et le Lycée Philippe Guerrier des Cayes.

Devant ces établissements, se trouve une patrouille fixe de la police. Selon les autorités, elle est là pour assurer la sécurité des élèves et les établissements. Même si plusieurs observateurs critiquent ce comportement de la police.

Malgré la réouverture petit a petit de ces établissements, tous les cours ne sont pas repris. Selon certains élèves, tous les professeurs ne se sont pas encore presentés dans les salles de classe.

Plusieurs facteurs sont en cause selon certains analystes. Ils évoquent le non-paiement des professeurs, la coupe du monde qui se déroulé au Qatar comme handicap.

Le directeur départemental du MENFP Sud, Desir Sylvain Jean, salue cette exercice et profite de cette occasion pour inviter les autre écoles a emboîté le pas. Entretemps plusieurs autres établissements scolaires donnent rendez-vous pour ce lundi 28 novembre pour la réouverture effective des classes.
Rappelons que 500 enseignants issus de l’ENS, ENGA, ENARTS, FDSE nommés depuis 11 mois par l’actuel Ministre de l’Éducation Nationale, Nesmy Manigat, ne reçoivent toujours pas un sou.

Widshell Augustin

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook