Le jeudi 29 septembre 2022, les autorités dominicaines ont annoncé la fermeture du marché frontalier pour une date ultérieure, en raison de la pénétration des gangs haïtiens d’une zone franche de Codevi. Le maire de la Municipalité de Dajabón, Santiago Riverón, a annoncé la fermeture du marché en question jusqu’à nouvel ordre.

En effet, la décision de la fermeture du marché frontalier précité, a été prise en raison d’un climat d’insécurité instauré par des membres de gangs haïtiens dans la zone franche de Codevi, située dans la communauté de Juana Méndez. Des malfrats haïtiens ont pénétré la zone de Codevi, une zone franche entre Haïti et la République Dominicaine. Rapporte le journal dominicain Listin Diario, le jeudi 29 septembre 2022.

Selon le maire Riverón, ceux qui créent le désordre de la zone franche de Codevi s’infiltrent dans les échanges commerciaux, sur ce la sécurité des dominicains n’ont pas garantie.”Les personnes qui créent le désordre s’infiltrent dans les échanges commerciaux et qu’il n’y a aucune garantie que les Dominicains seront en sécurité”, a déclaré le maire Riverón en ce qui concerne la situation qui déclenche dans le marché frontalier entre Haïti et la République Dominicaine.

Le marché frontalier est fermé pour une date non précisée en vue de gérer la situation en question, qui inquiète le plus d’un. D’après le maire Riverón, cette mesure a été prise dans l’objectif de protéger la vie de leurs compatriotes. “Le marché frontalier est fermé jusqu’à nouvel ordre. Jusqu’à ce que cette situation soit résolue, car il n’y a aucune garantie, les gens qui ont mis en place des rébus s’infiltrent, donc pour éviter toute situation qui met en danger la vie de nos concitoyens , nous la fermons”, a indiqué le maire Riverón à la presse de la province de Dajabón.

Selon lui, les syndicalistes haïtiens encouragent la violence sur la zone franche entre Haïti et la République Dominicaine. “Le syndicat haïtien encourage cette situation de violence”, a-t-il ajouté.

Soulignons que, la relation diplomatique entre Haïti et République est empirée de jour en jour. Les raisons pour lesquelles l’insécurité galopante que connaît Haïti depuis plus d’une décennie, pousse une quantité d’Haïtiens à fuir le pays illégalement vers la République Dominicaine pour un mieux être, l’incapacité des autorités haïtiennes à résoudre certains problèmes diplomatiques et socio-économiques dans la relation de ces deux pays ont une grave conséquence sur l’avenir des haïtiens vivant en République voisine, et ceux vivent en Haïti.

Wilnor MEDILIEN

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
2 thoughts on “Haïti/République Dominicaine: Les autorités dominicaines annoncent la fermeture du marché frontalier”
  1. Hi! I know this is kind of off topic but I was wondering which blog platform are you using for this site? I’m getting sick and tired of WordPress because I’ve had issues with hackers and I’m looking at options for another platform. I would be awesome if you could point me in the direction of a good platform.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook