Dans une correspondance adressée au Directeur Départemental Ouest 1 de la Police Nationale d’Haïti, le commissaire du gouvernement, Me Jacques Lafontant, demande aux autorités policières de lui transmettre un rapport sur les lieux des pillages, incendies et actes de vandalisme enregistrés lors des récentes manifestations dans lesquelles les protestataires dénonçaient la rareté du carburant, l’insécurité, la vie chère et la mauvaise gestion du gouvernement d’Ariel Henry.

À travers cette note datée du 17 septembre 2022, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince demande que ces informations lui soient transmises dans les plus brefs délais afin de déclencher l’action publique contre les coupables.

Il faut noter que plusieurs entreprises et des résidences de certains politiciens ont été pillées, incendiées et vandalisées par des manifestants au cours des dernières mobilisations organisées dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. En conséquence, les autorités policières ont signalé l’arrestation d’une trentaine de protestataires pour pillage et destruction de biens publics et privés dans la capitale.


Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook