Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté dans les rues de la commune de Carrefour aujourd’hui, pour une quatrième fois de suite, dans l’objectif de trouver le départ du premier ministre Ariel Henry.

La journée du jeudi 15 septembre 2022 a été très mouvementée pour les carrefourois. En effet, des dizaines de personnes de tous genres et de toutes catégories sociales ont foulé le macadam pour une quatrième fois consécutive avec en tête les mêmes revendications, dénoncer la vie chère, l’insécurité et surtout demander le départ sans condition du PM Ariel Henry.

La plupart des quartiers dans cette commune ont été bloqués, Lamentin 54, 52, côte-plage, Thor, Diquini, Bizoton et sur la route des rails aucune circulation d’automobile n’a été remarquée. Si tôt ce matin il était possible pour certains conducteurs de se frayer un chemin, au moment du déroulement de la manifestation et jusqu’à maintenant il est quasiment impossible de circuler en voiture. Il y avait des barricades érigés de pneus enflammés. Le transport en commun, les banques, l’ administration publique ont été paralysés. Seuls les piétons et les taxis motos étaient remarqués et ils étaient pour la plupart des protestataires.

Rappelons que le gouvernement, via une note publiée hier 14 septembre 2022 par le Ministère de la Culture et de la Communication, fixe officiellement les nouveaux prix du carburant dans les pompes où on aura besoin 570 gourdes pour 1 gallon de gazoline, 670 gdes pour le gallon de diesel et enfin 665 gourdes pour le kérosène.

Par: Fegens DUPICHE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook