Alors que le pays est en mode «Lock» depuis plus d’une semaine, la Plate-forme Bouclier dans une note de presse appelle le premier ministre Ariel Henry a démissionner pour laisser la place à un gouvernement bicéphale capable d’apporter une solution à cette crise pluridimensionnelle.

« Devan enkapasite premye minis Ariel Henry pou l pote solisyon ak revandikasyon pèp la, pou l dirije nan lapè ak òganize eleksyon jeneral nan peyi a. Devan deklarasyon iresponsab Ariel Henry ak konseye l yo ap fè tankou ; 1monte pri gaz peyi a mèt boule ; se Lanmò ki pou retire Ariel sou pouvwa, montre kon dlo kle Ariel paka dirije.» écrit les dirigeants de la Plate-forme Bouclier.

Toutefois, le Bouclier exige la démission du premier ministre Ariel Henry, et demande à ce qu’un ministre de son gouvernement d’assurer l’intérimaire pour une courte durée, et qu’un dialogue soit ouvert entre toute les forces vives de la nation, afin d’installer un gouvernement bicéphale, avec la mission de résoudre les problèmes du pays et d’organiser les élections générales dans le pays.

Par ailleurs, le Plate-forme Bouclier encourage les manifestations dans le pays, jusqu’à la victoire finale. Ils ont aussi précisé que le premier ministre Ariel Henry sera responsable des dégâts s’il ne démissionne pas très vite, signé l’ex-député Victor Prophane, président du Plate-forme Bouclier.

Wallace Elie

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook