Selon les premiers éléments d’informations parvenus à la Rédaction de Mano-actualité, des agents du Corps d’intervention de Maintien d’Ordre (CIMO) ont tué par balles à Delmas 3, Charles Misterline, une femme enceinte. Selon les témoins, elle aurait reçu trois balles; une à la tête, une au sein et une autre au cou.

De plus, plusieurs personnes ont été blessées, toujours à Delmas 3. Les personnes présentes lors de cette exaction ont pointé du doigt des agents du Corps d’intervention de Maintien d’Ordre (CIMO). Elles confirment que Charles Misterline était chez elle avant d’être tuée de trois balles. « Se yon spageti l’ap fè lakay li, epi nèg CIMO yo vini san pa gen manifestasyon, yo tire, gen anpil moun ki pran bal epi miss Misterline pran 3 bal, youn nan tèt, youn nan tete ak youn nan kou».

Précisons que depuis hier le pays est complètement bloqué par des citoyens, quelques heures après l’annonce d’augmentation des produits pétroliers du Premier ministre Ariel Henry lors de son adresse à la nation. À Delmas, près de l’ONA, une homme a été tué lors de cette manifestation, la Police Nationale d’Haïti a été encore indexée dans ce carnage.

Wallace Elie.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook