Interdit par le gouvernement Dominicain l’entrée en République Dominicaine, le nom de l’ex-premier ministre Claude Joseph figure aux côtés de 12 chefs de bande armés évoluant dans plusieurs endroits du pays. Cette interdiction a soulevé la colère de plusieurs citoyens qui espèrent une réaction du gouvernement haïtien.

En effet, le Président du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK), Liné Balthazar, dans une interview sur les ondes de Magik9, recommande à l’État haïtien d’entreprendre des actions auprès du gouvernement dominicain qui a placé l’ex-PM Claude Joseph sur une liste à côté de 12 chefs gangs haïtiens qui sont interdits d’entrer sur le sol dominicain.

Toutefois, pour Claude Joseph cette décision est un honneur, puisqu’elle a été prise suite à ses nombreuses interventions pour défendre les Haïtiens en République Dominicaine. « Je suis interdit d’entrer en République Dominicaine parce que je défends Haïti et les haïtiens, parce que je combats l’anti-haïtianisme primaire à l’encontre de mes compatriotes et parce que je m’oppose au projet des dirigeants dominicains de faire d’Haïti le dépotoir de la République voisine» écrit Claude Joseph sur Twitter.

Par ailleurs, le président du PHTK, Liné Balthazar, met en garde le chef du gouvernement Ariel Henry. ” Généralement les gouvernements de transition négocient trop tard et font trop peu de concessions. Je pense que le gouvernement est sur la même pente”, a-t-il dit sur Magik9, hier.

Wallace Elie

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook