Une rencontre s’est tenue le lundi 5 septembre 2022 dans les locaux de la Primature entre le premier ministre defacfo Ariel Henry et les Commissaires du gouvernement ainsi que leurs substituts des 18 juridictions du pays. Lors de cette journée de travail, le locataire de la primature, Ariel Henry a mis l’accent sur des mesures visant à contrecarrer “le commerce illégal du carburant”, “à en finir avec l’insécurité et le grand banditisme” sur le territoire national et d’autres points comme “la rigueur dans la gestion des conflits terriens”, le “combat contre la corruption qui gangrène le système judiciaire” a annoncé la Primature dans un communiqué rendu public via les réseaux sociaux, dont son compte Twitter.

Selon le bureau de communication de la Primature, durant cette rencontre réalisée entre le PM a.i, Ariel Henry et les Commissaires du gouvernement ainsi que leurs substituts des 18 juridictions du pays, des discussions ont eu lieu sur les moyens utilisés pour combattre le marché noir effectué avec les produits pétroliers tout évoquant le décret du 20 décembre 1946, stopper l’insécurité qui augmente depuis l’arrivée du Dr Ariel Henry à la tête du pouvoir et certaines dérives se produisant dans l’appareil judiciaire en Haïti.

“L’accent a été mis par le chef du gouvernement sur l’impératif et l’urgence de combattre le commerce illégal de carburant, ainsi que ceux qui font du marché noir avec ce produit stratégique, enfreignant ainsi les dispositions du décret du 20 décembre 1946 portant sur le marché noir et la spéculation illicite”, a-écrit le bureau de communication de la Primature.

“Fermement résolu à en finir avec l’insécurité et le grand banditisme sur toute l’étendue du territoire, le Premier ministre en a profité pour lancer une mise en garde contre toutes les libérations suspectes des criminels notoires”, a-t-il mentionné.

D’autres points ont également été abordés lors de cette réunion de travail où les parquetiers, selon le communiqué de la Primature, sont sortis satisfaits après avoir entendu des promesses faites par le premier ministre haïtien, Ariel Henry, visant à leur donner des moyens de travail et de sécurité, dont la rigueur dans la gestion des conflits terriens, la lutte contre la détention préventive prolongée, l’amélioration des conditions de détention des prisonniers et aussi le combat contre la corruption qui gangrène le système judiciaire.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook