Ce mardi 6 septembre 2022, dans une interview accordée au micro du journaliste Romanès Samedi dans son émission baptisée Méga Booster, sur la Radio Méga 103.7 FM, l’ ancien sénateur et ancien candidat à la présidence, Moïse Jean-Charles reste toujours cohérent sur sa position selon laquelle la mobilisation générale de la population haïtienne contre le pouvoir en place est une obligation. Selon lui, le gouvernement est incapable de résoudre les problèmes de la population haïtiene, plus précisément l’insécurité galopante, la vie chère, la raté du carburant et autres.

En fait, l’ancien sénateur Moïse Jean-Charles, surnommé le “Bombadier du Nord”, a déclaré que les revendications qui poussent la population haïtienne de gagner les rues restent inchangées.” Si Ariel Henry reste au pouvoir, si le dollar américain tue toujours la gourde, nous ne sommes pas responsables”, a déclaré sur un ton ferme, l’ancien sénateur du Nord au micro du journaliste Romanès Samedi, ce mardi 6 septembre 2022.

Plus loin l’homme fort de l’opposition de la politique haïtienne afirme que ses revendications sont celles du peuple haïtien. ” Le peuple haïtien a demandé la résolution du problème de dollar américain, combattre l’insécurité généralisée qui bat son plein dans le pays”, avance le “Bombadier du Nord” dans le cadre de cette même interview accordée au micro du journaliste précité.

Soulignons que la semaine précédente, l’Association Professionnelle des Banques (APB) a mencé de poursuivre l’ancien sénateur Moïse Jean-Charles en justice parce qu’il aurait menacé leurs propriétés, suite à son discours lors d’un meeting organisé le 22 août dernier, au Cap-Haïtien , dans le Nord du pays. Malgré la menace de l’Association Professionnelles des Banques, à son encontre, le leader du parti politique “Pitit Desalin” prône un soulèvement général contre le pouvoir en place et certains secteurs, d’après lui qui sont complices dans l’impasse oú se trouve Haïti.

Wilnor MEDILIEN

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook