L’ Office de la Protection du Citoyen (OPC) condamne l’attaque des hommes armés sur la résidence privée de Me Josué Pierre Louis, Secrétaire Général du Palais National et celle de Me Cavès Jean représentant de la Cour de Cassation au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire.

Dans une note parue ce vendredi 2 septembre 2022, l’institution de la protection du citoyen dit se sentir indignée de la nouvelle selon laquelle les résidences privées de deux hauts fonctionnaires de l’Etat sont attaquées par des hommes armés. Cette action est survenue le jeudi 1er septembre 2022 dans la soirée.

Lors de ces attaques en question “les objets et matériels de travail de ces hauts cadres de l’Etat, se trouvant dans ces maisons situées à Tabarre 49 ont été violemment vandalisés par ces hommes armés”, d’après l’OPC.

Tandis que ces bandits armés occupent les résidences de ces hommes de lois précités, l’Office de la Protection du Citoyen demande le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique que dirige Me Berto Dorcé de prendre les dispositions nécessaires en vue de faciliter les victimes de récupérer leurs maisons.

” Tout en condamnant ces actes de vandalisme et toutes les autres attaques criminelles commises sur des membres de la population civile par des bandits armés, l’OPC demande au Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique de passer, urgemment des instructions aux structures étatiques concernées en vue prendre toutes les dispositions légales aux fins de rétablir Me Carvès Jean et Me Josué Pierre Louis dans leurs droits tout en engageant des poursuites pénales à l’encontre des bandits impliqués dans cette infraction”, écrit l’office de droits humains dirigé par Renan Hedouville.

Selon des informations d’une source digne de confiance requérant le couvert de l’anonymat, ces bandits armés qui occupent la maison de Me Josué Pierre Louis, le Secrétaire Général du Palais National, auraient enlevé une personne dans la résidence privée de Me Josué.

Wilnor MEDILIEN

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook