Dans un rapport publié dans la soirée de ce vendredi 2 septembre 2022, l’armée ukrainienne a annoncé qu’une base russe, située dans la ville d’Energodar, où se trouve le site nucléaire de Zaporojié, a été frappée par des tirs.

Trois systèmes d’artillerie des russes et un dépôt de munitions ont été détruits en dans la ville d’Energodar où se situe Zaporojié, selon Kiev, au lendemain d’une visite de l’Agence internationale de l’Énergie atomique (AIEA).

“Dans les localités de Kherson et d’Energodar, des frappes précises de nos troupes ont détruit trois systèmes d’artillerie de l’ennemi, ainsi qu’un dépôt de munitions”, a précisé l’armée ukrainienne.

Au tour des bombardements subis par la centrale de Zaporojié, depuis plusieurs semaines, entre les autorités russes et ukrainiennes, elles s’accusent réciproquement. Toutefois Kiev a affirmé avoir frappé ce vendredi la ville d’Energodar, où se trouve le site en question qui est sous contrôle des russes.

Mackendy Jean

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook