La vice-présidente de l’Argentine, Cristina Kirchner a été victime d’une tentative d’assassinat dans la soirée de ce jeudi 1er septembre 2022, quand elle rentrait chez elle en saluant des militants devant son domicile à Buenos Aires, un individu, qui s’est mêlé dans la foule, a pointé son arme à feu vers sa tête. Toutefois aucun coup de feu n’a pas été tiré et la Police a bien vite arrêté le suspect.

Cristina Kirchner, l’ancienne présidente de l’Argentine de 2007 à 2015 a été menacée par un homme, qui pointait son pistolet en direction de sa tête, peut-on voir dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux.

L’individu qui était à l’origine de cet incident a été arrêté et emmené dans une voiture de police par les forces de l’ordre.

Dans une allocution, le président argentin, Alberto Fernandez a fait savoir que “l’arme à feu du suspect contenait cinq balles”.
Toutefois, “pour une raison qui n’a pas encore été confirmée techniquement, elle n’a pas fait feu bien qu’ayant été déclenchée”, a-t-il indiqué.

La classe politique en Argentine a condamné à l’unanimité cet acte qui a failli coûter la vie de la figure de proue de la gauche péroniste, Cristina Kirchner.

Mackendy Jean

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook