Lors de son intervention au troisième sommet réunissant des chefs de Police des pays membres de l’Organisation des Nations-Unies, ce jeudi 1er septembre 2022, à New-York, le directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé a déclaré que l’environnement sécuritaire d’Haïti s’était dégradé au cours de ces deux dernières années avec la prolifération des gangs armés, et a demandé aux partenaires nationaux et internationaux de l’Institution policière de continuer à l’ accompagner en fournissant “des matériels, des équipements et de la formation” pour combattre le grand banditisme dépassant les frontières du pays.

“L’environnement sécuritaire d’Haïti s’est vu dégrader au cours de ces deux dernières années avec la prolifération des gangs armés s’adonnant à toutes sortes d’exactions”, a déclaré ce jeudi le directeur général a.i de la PNH, Frantz Elbé.

Ce qui oblige, selon le commandant en chef de la PNH, Frantz Elbé, l’institution policière à s’adapter pour faire face de manière efficace à ses obligations et à ses défis inédits venant de la prolifération des gangs armés.

D’où des mesures ont été prises, parmi lesquelles “la réforme des curriculum de formation avec un accent particulier sur le respect des droits humains, la problématique du genre, le renforcement du commandement par la formation de nouveaux commissaires, le recyclage et le renforcement des unités spécialisées, l’institution d’une indemnité spéciale pour des policiers victimes dans des opérations spéciales anti-gangs”.

Cependant, le DG a.i de la PNH reconnaît qu’en dépit de ces différentes mesures, l’institution policière ne peut pas résoudre le problème du grand banditisme toute seule. En ce sens, il a encouragé aux différents partenaires internationaux de la PNH de continuer à la soutenir en prodiguant “des matériels, des équipements et de la formation pour mieux faire face aux menaces des gangs armés dont les activités débordent le cadre des frontières d’Haïti”.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
37 thoughts on “ONU: Invité au troisième sommet des Chefs se Police, Le le DG a.i de la PNH, Frantz Elbé, parle sans langue de bois”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook