Des centaines de manifestants se sont réunies à Miragoâne, dans le département des Nippes ce lundi 29 août 2022 en vue de protester une nouvelle fois contre l’insécurité et la cherté de la vie. Environ 9 personnes ont trouvé leur arrestation, selon le porte-parole de la Police des Nippes, Astrel Calixte. Parallèlement, les manifestants ont dénoncé des violences policières.

Contre les actes d’insécurité et la cherté de la vie des membres de la population de Miragoâne ont foulé le macadam pour dénoncer la passivité du gouvernement dirigé par le PM defacfo Ariel Henry. Parallèlement, des agents de la PNH ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, et neuf personnes ont été arrêtés par la Police.

Selon Astrel Calixte, porte-parole de la Police des Nippes, les dénommés: Vitielo Dupervil, Kendy Jean-Baptiste, Stanley Michel, Kilton Pierre, Kenson Céné, Ronaldson Succès, Ben Kenchily Oresca, Loukenson Tézé et Tegov Journal, ont été interpellés par les forces de l’ordre.

Ces individus sont accusés d’avoir lancé des pierres en direction d’une patrouille policière, selon les précisions du porte-parole de la Police des Nippes.

Par ailleurs, après la dispersion da la foule, des manifestants qui étaient très en colère, ont dénoncé des agents policiers agissant avec brutalité contre une manifestation qui, selon eux, était pacifique.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook