Le collectif Défenseurs Plus a présenté un rapport portant sur la situation des droits humains en Haïti pour le premier semestre de l’année 2022, le vendredi 12 août de l’année en cours.

En fait, le bilan en question a révélé que durant cette période 1,877 personnes ont été tuées de façon violente. De plus, le nombre d’enlèvements qui n’a pas cessé de croître s’établit à 25 cas en moyenne par semaine.

Notons que les Organisations de défense des droits humains n’ont pas cessé de tirer la sonnette d’alarme quand la situation s’empire dans le pays. Pourtant, leur soutien n’a pas cessé de faire l’objet de certaines remises en question de la part de certains membres de la population.

D’un autre côté, il est à rappeler que la situation d’insécurité qui persiste dans le pays touche toutes les couches sociales. On dirait que l’insécurité marche de paire avec l’appauvrissement de la population.

Bernado TINTIN

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook