Ce jeudi 11 Août 2022, un homme armé a tenté d’entrer par effraction, dans les bureaux du FBI à Cincinnati, dans le nord des États-Unis, a communiqué la Police fédérale américaine. Il a été tué par les forces de l’ordre à l’issue de plusieurs heures de confrontation armée. « L’ alarme s’est déclenchée et des agents armés du FBI sont arrivés, et le suspect s’est enfui », a précisé la police fédérale.

Poursuivi par les forces de l’ordre, L’homme de 42 ans s’est réfugié dans un champ de maïs, où il a été encerclé par les forces de l’ordre qui ont tenté sans succès de négocier avec lui pour qu’il se rende aux autorités, « Une fois que le véhicule s’est arrêté, il y a eu un échange de coups de feu entre les policiers et le suspect », a-indiqué un porte-parole cité par RFI.

Toutefois, les autorités policières semblent attribuer ces faits aux partisans de l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, Car selon RFI, la perquisition du domicile de Donald Trump par le FBI, a provoqué la colère des milliers d’extrêmes-droites dans le pays. En effet, selon ce qu’a rapporté NBC « le suspect, selon trois personnes aidant les forces de l’ordre, pouvait être vu sur des photos de l’invasion le 6 janvier du Capitole américain par des partisans de Trump, mais il n’était pas clair s’il était entré à l’intérieur.»

Le directeur du FBI, Christopher Wray, avait annoncé mercredi que le FBI avait reçu des menaces après la perquisition chez Donald Trump, les qualifiant de « déplorables et dangereuses ». « La violence contre les forces de l’ordre n’est pas la réponse, quel que soit votre problème », a-t-il conclu.

Wallace Elie

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook