La commune de la Croix-des-Bouquets est terrifiée depuis plusieurs années par le groupe armé dénommé «400Mawozo», vol, viol à main armée, kidnapping, sont entre autres le calvaire des habitants de la Commune.

Cependant, depuis un bout de temps, la Police à travers un backup Blindé qui sillonne la commune et ses environs, la population semble reprendre confiance. « Cha Magali a se sovè nou, depi lè l koumanse patwouye zòn nan anpil bandi koumanse tobe; mèsi jezi pou Ti Magali» témoigne un citoyen de la zone.

En effet, selon les informations, ce nom Ti Magali, a été donné par certains, parce que le char contient parfois une policière appelée Magalie. Toutefois, des policiers ont confirmé que le nom Ti Magali c’est parce que «Magali se yon fanm ki renmen zen, tout kote ki genyen zen li la e l pa fasil pèdi nan zen yo. Se rezon sila ki fè se “Ti Magali” cha a rele, li nan tout rakwen”

Ti Magali, ce backup Blindé de la Police, a déjà stoppé plusieurs hommes armés qui semaient le chaos dans la population. Quelques jours de cela, le nommé Kòlèg, puissant chef de gang des 400 Mawozo, qui dirigeait les localités Michaud et Guedon a été tué dans des échanges de tirs avec le Backup Blindé Ti Magali.

Ce vendredi 5 Août 2022, à peine installé par le chef des 400 Mawozo, Lanmò Sanjou, le remplaçant de Kòlèg serait, lui aussi, tué par Ti Magali. « Chaque zone aurait dû avoir son backup Ti Magali, pour le retour de la paix dans le pays.

Signalons que, Ti Magali, n’est pas le seul Backup salué par la population. Il y a en outre « Grimèl, Men l ap fè san» qui sont aussi des backups de Police qui cherchent à tout prix à faire revenir la paix à Croix-des-Bouquets et ses environs.

Wallace Elie

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook