La RTVC suspend toutes ses émissions pour une semaine pour protester contre la montée vertigineuse de l’insécurité, notamment les cas de kidnapping au cours de la semaine écoulée. Au moins une vingtaine de personnes ont été enlevées dans les quartiers métropolitains de Port-au-Prince.

C’est à l’émission du journal “Premye Okazyon” que l’équipe de la RTVC annoncé la suspension pour une semaine sa programmation. Cette décision a été prise après que des familles des personnes enlevées sont venus supplier les ravisseurs de libérer leurs proches.

Au moins 5 femmes accompagnées de leurs enfants ont appelé à libérer leurs maris enlevés au cours de la semaine dernière, indiquant qu’elles n’ont pas les moyens pour payer la rançon réclamée par les ravisseurs.

Pour forcer les autorités à se responsabiliser face à l’insécurité exacerbée par le kidnapping qui ne cesse d’appauvrir et d’endeuiller les familles haïtiennes.

Par ailleurs, à Cité-Soleil, les affrontements entre les gangs armés ont repris dans certains quartiers de cette commune située sur le littoral de Port-au-Prince. Au moins 20 personnes ont été tuées. La plupart des victimes sont bandits armés.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook