Le dossier est maintenant public. L’enlèvement suivi de demande de rançon du pasteur Jean Michel Ferrer depuis environ 18 jours serait lié à une crise de jalousie. En effet, prédicateur et homme d’affaire de 78 ans aurait des liens sentimentaux avec la “femme” d’un des ministres de l’actuel gouvernement.

À l’émission “Haïti-Débat” du mercredi 20 Octobre 2021, l’animateur vedette, Gary Pierre-Paul Charles avait évoqué la question sans cité de nom. Dans la matinée du jeudi 21 Octobre, le directeur exécutif du réseau national de défense des droits humains (rnddh), au journal du matin de radio Caraïbes est revenu à la charge. Selon Pierre Espérance, enquête prouve que le pasteur de l’église “Jesus Center” sur ordre d’un ministre du gouvernement de Ariel Henry parce qu’il entretenait des relations sentimentales avec la “femme” d’un ministre.
L’information a apparemment été fuité et le nom du ministre en question dévoilé. Il s’agit de Liszt Quitel, à la fois ministre de la Justice et de la Sécurité publique et ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales. Il est également comme étant un pion du leader politique, Moïse Jean Charles au sein du gouvernement Ariel.

Très critiqué, certains n’hésitent pas à exiger la démission du ministre en question. Le coordonnateur général de l’Organisation Citoyenne pour une Nouvelle Haïti OCNH, Maitre Camille est de ceux-là. Liszt Quitel, a-t-il martelé, n’est pas digne d’occuper la fonction de ministre suite aux accusations portées contre lui.

Notons que ce dossier est soulevé à un moment où des secteurs lèvent leurs pour exiger le renvoi de l’actuelle équipe gouvernemental pour un gouvernement de consensus avec toujours à sa tête le docteur Ariel Henry, du haut de ces 72 ans.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook