Des chauffeurs de taxi moto à organisé ce mercredi matin des mouvements de protestation à Delmas et à Tabarre, pour protester contre la rareté du carburant dans les pompes à essence. Les protestataires dénoncent des responsables de station dans la vente illicite de l’or noir.

Jets de pierres, barricades de pneus enflammés sont, entre autres, moyens utilisés par des chauffeurs de taxi moto pour faire passer leurs revendications. Ils gagnent les rues ce 20 octobre 2021 pour exiger la disponibilité des produits pétroliers dans les pompes à essence. À Tabarre comme à Delmas 30,32, et au Carrefour de l’aéroport, les motards sont chauffés à blanc.

Par cette initiative, ils dénoncent d’abord, la pénurie de carburant, et ensuite, la hausse des prix des produits pétroliers sur le marché, alors que le BMPAD avait annoncé en début de semaine l’arrivée de plusieurs barils de prétroles dans le pays.

Jean Fritz Almonord

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook