La grève lancée pour le lundi 18 Octobre 2021, par des organisations syndicales a été suivie dans plusieurs communes du pays. À Delmas et à Pétion-Ville, les activités étaient totalement paralysées.

De 5 heures du matin à la tombée de la nuit, les portes des grands magasins, des markets sur les routes de Delmas, de l’Aéroport et dans différents points de la commune de Pétion-Ville étaient fermées. Les institutions scolaires, universitaires et professionnelles n’ont plus fonctionnées. Aucun élève en uniforme n’était remarqué à travers les rues des deux communes citées plus haut.
Si dans le secteur formel la grève a été observée à presque 100%, le constat dans le secteur informel n’est pas trop différent. Dans les marchés publics (Coloni, Kokoye, Tèt dlo) ce n’étaient pas la grande affluence. L’absence en grand nombre des grands et petits détaillants a contribué à la réussite de la grève lancée par des organisations syndicales dont l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH).
Autre point marquant dans la réussite du mouvement, c’est la paralysation de la circulation automobile. Le transport en commun, a-t-on constaté, l’a en grande partie observé. À part quelques taxis moto remarqués en nombre complement réduit à travers les rues ainsi que des véhicules privés.
Les clubs et les restaurants avaient dans la majeur partie des cas fermés leurs portes.
En gros, le constat est que la population a répondue positivement à l’appel des organisations syndicales qui entendent dire non kidnapping, à la misère, à l’insécurité généralisée. Le message est envoyé aux décideurs qui doivent, selon les initiateurs de la grève, prendre toutes les dispositions pour la rassurer.

Jeannot antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
106 thoughts on “Haïti/Révendications: Réussite totale de la grève des syndicalistes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook