Cette journée du vendredi 15 septembre 2021 encore certains quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et ceraines Villes de provinces ont eu de sérieux bouleversements. Une situation d’insécurité qui ne cesse pas d’accroître dans le pays.

Petion Ville depuis l’arrestation de Ti Greg le chef de Delmas 95, a connu des moments de difficultés; il y a eu souvent des dérapages dans ce quartier. Aujourd’hui encore vers les 11h du matin cela a été très compliqué pour ceux qui fréquentaient ce lieu un jour après les hommes de 400 Mawozo” ait kidnappé Kurdy Lareche, le directeur du bureau de l’OAVCT de Pétion ville.

Actuellement Jacmel est bloqué par rapport à la rareté d’essence constatée dans les pompes. Cette pénurie de carburant est à l’œuvre dans pas mal de ville du pays. Par exemple, hier Léogâne était bloqué pour cette même cause.

À Martisant, la situation se détériore pour l’instant. La police nationale et l’armée d’Haïti semblent être intervenues en vue d’apporter une solution mais jusqu’à date l’entrée Sud de la Capitale est sous ordre des groupes en possessions d’armes illégales. Ce climat d’insécurité a forcé la compagnie de transport “Dieu qui décide” assurant le trajet Port-au-Prince/Jérémie de cesser ses activités jusqu’à nouvel ordre.

À Gressier, on a retrouvé 5 corps sans vie; quatre hommes et une femme ce vendredi. Selon certaines sources, après avoir fait le constat légal, le juge de paix de la commune, Me Woobens M. Desmornes a fait savoir qu’il a remarqué dans impacts sur les corps des victimes. Toutefois, aucune pièce d’identité n’est retrouvée permettant de les identifier.

Rappelons que ces dernières semaines les actes de violence augmentent à la volée dans le pays particulièrement dans la zone métropolitaine. Kidnappings, assassinats, viols, vols sont les maîtres mots qui font le quotidien des Haïtiens qui, depuis bon nombre de temps, livraient à eux-mêmes

Hamilton FRANÇOIS

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
129 thoughts on “Un autre jour de trouble à Port-au-Prince et dans certaines villes de provinces”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook