En vue de protester contre la recrudescence du phénomène de l’insécurité qui prévaut dans le pays, notamment le kidnapping. Des syndicats du transport en commun annoncent un arrêt de travail sur toutes l’étendue du territoire nationale à partir du lundi 18 octobre 2021.

Cette arrêt de travail à été annoncé officiellement par le président de l’Association des propriétaires et chauffeurs d’Haïti (APCH), Méhu Changeux, Les actions des gangs affectent le fonctionnement du transport en commun. Certains chauffeurs sont tués au volant de leurs véhicules, d’autres sont enlevés à Martissant et Croix-des- Bouquets, dénonce Méhu Changeux. Cette situation ne peut pas perdurer,martèle le syndicaliste.

Le numéro 1 de l’APCH n’écarte pas la possibilité de recourir à d’autres formes de mobilisation pour protester contre l’augmentation des actes d’assassinat et d’enlèvement des chauffeurs et de paisibles citoyens de la société.

Jean Fritz Almonord

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook