Les kidnappeurs ont libéré dans la nuit 11 au 12 Octobre 2021, deux personnes séquestrées. Il s’agit, en effet, du pasteur Éliodor Desvariste et de l’épouse du docteur Jefferson Paul. Les deux victimes ont été enlevées le week-end écoulé dans la Capitale haïtienne. Aucun détail n’est pour l’instant disponible sur les montants versés respectivement aux ravisseurs.

700 mille dollars américains, c’est le montant que réclamait les bandits pour la libération du pasteur Éliodor Desvariste. Celui-çi avait des difficultés à s’exprimer par la suite de sa libération, ont confirmé des proches de la victime. Le pasteur de l’église Méthodiste Libre de Delmas 28B, avait été enlevé le samedi 9 Octobre chez lui dans la plaine du Cul-de-Sac.
Enlevée quelques heures auparavant, soit le 8 Octobre 2021, l’épouse du docteur Jefferson Paul a également été libérée dans l’intervalle.

Notons que suite à la déclaration de la porte-parole de la Police Nationale d’Haïti, madame Michèle Verrier, se félicitant d’une baisse enregistrée dans le nombre de cas de kidnapping enregistré, les bandits sont passés à l’action. Subitement, la Capitale haïtienne connaît une flambée de cas d’enlèvement. Selon des sources dignes de confiance, plus d’une dizaine de personnes ont été enlevées au cours du week-end écoulé dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Les multiples déclarations des autorités policières et gouvernementales ne semblent guère inquiéter les bandits. Si pour certains, le phénomène a un ancrage politique, pour d’autres c’est loin d’être le cas. Face à la passivité ou, dirait-on, une certaine complicité même voilée des dirigeants, le kidnapping tend maintenant à s’étendre vers d’autres grandes villes de la république.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook