Par Hamilton FRANÇOIS

Dans une publication de la Coalition des Journalistes Internationales ou encore le Consortium International des Journalistes d’Investigation (ICIJ), datée du dimanche 3 octobre 2021, une fois de plus, une enquête a révélé l’existence de plus de 29000 sociétés offshore à travers le monde. Dans celle-ci, des noms de certaines grandes personnalités du monde politique et des célébrités sont apparus. Parmi lesquels, le nom de l’ancien premier ministre haïtien Laurent S. Lamorthe est cité.

La fuite des documents dévoilée par l’ICIJ porte le nom de “Pandora papers”, voulant dire “boîte de Pandore”. Elle contient plus de 11.9 millions de documents financiers confidentiels provenant de 14 firmes d’incorporation extraterritoriale de 12 pays différents. Ces firmes servent à créer des sociétés écrans pour les clients désireux de dissimuler leurs activités financières.

En fait, dans le monde des paradis fiscaux, c’est le nom des gens apparu sur l’acte d’incorporation d’une entreprise qui sont en lieu et place de ces vrais propriétaires qui pourraient contrôler leurs argents sans que leur nom soit mentionné.

La plupart des documents qu’ont exposé les journalistes d’ICIJ concernent la période allant de 1996 à 2020. Ils démontrent les activités financières de plus de 130 milliardaires de 45 pays des paradis fiscaux. Des milliers de milliards de dollars sont détenus dans ces paradis fiscaux.

Cette “boîte de Pandore” vise bon nombre de personnalités de part et d’autre qui dissimulent leurs avoirs dans les sociétés offshore à des fins d’évasion fiscale.

Parmi ces personnes très reconnues dans le monde, Laurent Salvador Lamorthe ayant de lourdes accusations qui pèsent sur lui en Haïti pour blanchiment des avoir dans le dossier du “petrocaribe”, en fait partie. Quand aux autres personnes citées, les noms de l’actuel Président de la République Dominicaine Luis Abinader, le président Ukrainien Volodymyr Zelensky, le premier ministre tchèque Andrey Babis, l’ancien premier ministre britannique Tony Blair, et plusieurs d’autres font partie de cette liste.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
One thought on “Pandora papers: Le nom de l’ancien Premier Ministre Haïtien, Laurent S. LAMORTE cité”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook