Plusieurs organisations syndicales et populaires, dont « MOLEGHAF, KONBIT , NOU SE DORVAL entre autres.. ont dénoncées ce mardi, lors d’une conférence de presse la mauvaise ingérence des autorités américaines vis a vis du peuple haïtien. Et le comportement raciste des autorités américaines à l’égard des migrants haïtiens sous et le mauvais traitement dont ils sont victimes de la part des agents des patrouilles frontalières américaines au Texas.

Parallèlement le responsable de KONBIT Josue Merilien, dénonce en outre le comportement passif des autorités Haitienne face à la crise sécuritaire qui sévit dans le pays. Selon lui L’insécurité qui sévit dans le pays est un phénomène planifié orchestré par le pouvoir et une frange de la bourgeoisie . Elle vise à intimider la population pour l’empêcher de mutualiser ses forces dans la mobilisation contre le pouvoir. Dénonçant cette tactique malhonnête, le professeur appelle la population à ne pas baisser les bras.

En effet plusieurs journées de mobilisation sont prévues le jeudi 30 septembre et le vendredi 15 Octobre 2021 devant les locaux de l’ambassade américaine, En vue de protester contre le comportement raciste des autorités américaines l’égard des migrant Haïtien sous le frontières Mexico américain, et l’ingérence de l’administration américaine vis a vis du peuple Haïtien.

Par ailleurs, David Oxygène, secrétaire générale du mouvement de liberté d’égalité des Haïtiens pour la fraternité (MOLEGHAF) s’est revenues sur quelques points de l’accord paraphé par plusieurs partis politiques avec la Commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise.

Le professeur Josué Mérilien a encore mis l’accent sur l’établissement d’un exécutif composé d’un président et d’un Premier ministre. Il est revenu également sur l’instance qui doit faire le choix de ces derniers. Selon le professeur, cet accord donne le mécanisme qui permet de choisir les prochains dirigeants du pays. Il estime que plusieurs acteurs politiques ont peur de cet accord parce qu’ils ne sont pas tout simplement corrects

Jean Fritz Almonord

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook