Par Hamilton FRANCOIS

Le 11 juillet 2021 dernier tout suite après l’assassinat de l’ancien Président Jovenel Moïse, dans une résolution du sénat de la République en date du vendredi 9 Juillet 2021, l’institution avait fait choix de Joseph Lambert étant président du grand corps pour remplacer Jovenel Moïse, assassiné en sa residence privée à Pèlérin dans la nuit du 6 au 7 Juillet 2021.

A l’issu de cette résolution, plusieurs partis et regroupements politiques étaient tombés d’accord avec le choix de JosephLambert pourtant, son investiture qui était prévu pour le 10 Juillet a été blquée puis reportée.

“”Les sénateurs ont décidé de reporter la préstation du serment prévue pour cet après midi. Ils veulent être tous présents pour participer activement à l’investiture. Il y a une urgence de rebâtir l’éspérance dans notre société””avait twitté Joseph LAMBERT.

Environ deux mois après, le dossier LAMBERT surgit. Cela fait exactement deux semaines soit le 14 Septembre 2021 dernier, la minorité Sénatoriale Haïtienne soit les «les dix sénateurs» s’apprétait à recevoir la préstation de Joseph Lambert au parlement comme le nouveau president de la République. En attendant cette scènce, six de ces dix sénateurs etaient déjà au senat en vue d’assister à l’investiture de monsieur LAMBERT. Mais, la cérémonie était encore une fois bloquée, elle n’avait pas eu lieu.

Depuis lors, on a pu constater un silence de cimetière de la part de l’actuel Président du Sénat. Qu’est ce qui traduit ce silence? Qu’est ce qui est la base de ces reports de l’investiture de “l’animal politique”?

Au terme d’une réunion qui a eu lieu avec la délégation américaine le dimanche 10 juillet 2021 conduite par Juan Gonzalez, Western Hemisphere Affairs Senior Director avec le Premier ministre intérimaire, Dr Claude Joseph, le sénateur Joseph Lambert, nommé par ses pairs conscrits comme Président provisoire et Dr Ariel Henry, Premier ministre nommé, les Etats-Unis auraient appelé le sénateur Joseph Lambert à faire retrait de sa nomination comme Président provisoire. La délégation américaine qui aurait reconnu le gouvernement dirigé par Claude Joseph, a demandé à Ariel Henry d’intégrer le cabinet ministériel.

Pour le compte de sa première l’investiture, il est clair que c’était la préssion de l’international qui avait contrée, puisque suite à ses différentes rencontres, dans un message posté sur Twitter, le département d”État a prononcé sur le choix d’Ariel Henry qui, tout d’un coup, a coupé court à la possibilité de voir le sénateur du Sud-est siéger au palais national comme président provisoire. Ne peut-on pas dire la même chose pour la deuxième investiture, car le 15 Septembre 2021, à seulement un jour du report de celle-ci, le CORE GROUP avait prononcé sur la situation Haïtienne.

Dans une note adressée au gouvernement Haitien en cette date, la communauté Internationale qui se dit toujours amie d’Haïti a encouragé les efforts du PM, des acteurs politiques et de la société civile haitienne qui, à son avis « ont trouvé un accord politique consensuel permettant la mise en place d’un gouvernement inclusif et d’accélérer le retour à un fonctionnement normal des institutions démocratiques par la tenue des élections».

Ce qui veut dire que dit que l’international s’arrange toujours au côté d’Ariel Henry, c’est dit que Joe LAMBERT devrait continuer de rêver de devenir président d’Haïti.

Alors que “Papa Tounen” se croyait accepté par les étrangers parce que d’après ses dires, il avait 25 ans depuis qu’il travaille avec les États-Unis.

Ce qui est important pour l’étranger c’est son intérêt, il n’est pas dans la logique d’amitié. Dans les relations internationales, l’amitié est un voile qui cache l’ensemble des intérêts des deux parties.Toujours est-il que celle-ci dépendrait de la loi du plus fort. Cela sous-entend c’est le plus qui gagne toujours.

Il est temps que nos politiciens visent l’intérêt général au profit de l’intérêt individuel. Voyons ce qui se passe au Texas actuellement, c’est la conséquence de cette politique traditionnelle Haïtienne dans laquelle le politique ne vise que sa poche, il ne vise que son intérêt personnel.

Joe Lambert pensait que la communauté internationale était avec lui pourtant c’était faux.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
94 thoughts on “Joseph Lambert, un “Papa tounen”, pris en pétrin”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook