Le commissaire du gouvernement a.i près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me. Bed-Ford Claude, dans une correspondance, datée du 14 septembre 2021, adressée au directeur de l’immigration et de l’émigration, interdit au Premier ministre Ariel Henry de quitter le pays.

Les hostilités montent entre le chef du gouvernement Ariel Henry, Rockefeller Vincent, titulaire Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) et le commissaire du Gouvernement. Me. Bed-Ford Claude. Révoqué par le Premier Ministre, le chef du Parquet à son tour renvoie la balle en lui interdisant de quitter le pays.

Le numéro Un de la Primature est « interdit de quitter par voies aérienne, maritime et terrestre le territoire national pour des présomptions graves d’assassinat sur le Président de la République Monsieur Jovenel Moïse, fait prévu, et puni par l’article 240 et suivant du code pénal haïtien », lit-on dans la correspondance adressée à Joseph Cianciulli.

La population ne cesse de croupir dans la misère et l’insécurité alors ceux qui sont placés pour sortir le pays de cette crise s’entredéchirent, chacun pour son camp.

Jean Marie Ludy Barbson

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook