Dans une ordonnance adressée ce mardi au commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Maitre Bed-Ford Claude, le juge instructeur, Maitre Garry Orélien ordonne que soit comparu, en son cabinet, le lundi 20 septembre 2021, l’ex première dame de la République, Martine Moïse.

Pour avoir été l’un des témoins direct de l’assassinat de son époux le 7 Juillet dernier, certains estimaient que la première dame de la république devait déjà comparaitre pour établir sa version des faits. Après entendu plusieurs suspects dont James Solages, Jean Laguel Civil, Dimitri Hérard et tant d’autres, le juge Garry Orélien cite à comparaitre madame Martine Moïse qui, actuellement est en séjour aux États-Unis d’Amérique. Elle doit comparaitre le 20 septembre prochain au cabinet du juge Garry Orélien.

Soulignons que Martine Moïse a fait de multiples révélations lors de ses interviews dans des médias étrangers dont CNN.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook