Par Jeannot Antoine

Le docteur Ariel Henry nommé premier ministre par le feu président de la république, Jovenel Moïse était aux yeux de plus d’un comme l’homme du moment. À en juger par les multiples critiques à son égard ces derniers jours, il faut croire qu’il y a déviation. On dirait qu’un courbe de 90 degrés a été opéré depuis que son nom est cité comme l’un des principaux suspects dans l’assassinat de Jovenel Moïse. Selon certains analystes politiques, Ariel Henry, cherche à tout prix de se debarasser des proches de Jovenel Moïse.
Du haut de ses 70 ans, accusé d’implication dans le meurtre d’un président en fonction n’est pas une mince affaire. Il s’agit d’un crime de haute trahison dont les peines encourues sont très lourdes.

Selon le code pénal haïtien (Art. 2) Toute tentative de crime qui aura été manifestée par des actes extérieurs et suivie d’un commencement d’exécution, si elle n’a été suspendue ou n’a manqué son effet que
par des circonstances fortuites ou indépendantes de la volonté de l’auteur, est considérée comme crime, et sera punie de la réclusion, dont la durée sera proportionnée à la gravité du cas.- C. pén. 1, 7, 40, 20, 58.
Art. 3.- Les tentatives de délits ne sont considérées comme délits que dans les cas
déterminés par une disposition spéciale de la loi.- C. pén. 29, 34, 140, 337.
Art. 4.- Nulle contravention, nul délit, nul crime ne peuvent être punis de peines qui
n’étaient pas prononcées par la loi, avant qu’ils fussent commis.- C. civ. 2.- C. pén. 1, 7,
26, 382, 383.
Art. 5.- Les dispositions du présent code ne s’appliquent pas aux contraventions, délits et
crimes militaires.- C. pén.”
Sauf que dans ce cas précis, il ne s’agit pas de tentative d’assassinat puisque l’acte a été exécuté.

Art 58.- Le décret du 4 Juillet 1988 en son article 58 stipule ce qui suit:” Sera également puni de travaux forcés à perpétuité, quiconque aura pratiqué des manœuvres ou entretenu des intelligences avec les ennemis de l’État, à l’effet de faciliter leur entrée sur le territoire et
dépendances de la République, ou de leur livrer des villes, forteresses, places, postes,
ports, magasins, arsenaux, vaisseaux ou bâtiments appartenant à Haïti, ou de fournir
aux ennemis des secours en soldats, hommes, argent, vivres, armes ou munitions, ou
de seconder les progrès de leurs armes sur les possessions ou contre les forces
haïtiennes de terre ou de mer, soit en ébranlant la fidélité des officiers, soldats, matelots ou autres envers l’État et le Chef de l’État, soit de toute autre matière.”. Donc, l’on comprend bien que le premier defacto accusé, à tort ou à raisons, puisse se sentir gêner soit par peur de subir les conséquences de ses actes s’il est coupable ou quoique illégitime soit atteint du syndrome de la tête gonfler du fait qu’il soit le seul au gouvernail de l’État et ne tient pas à ce que cela change.

Coincé par les accusations d’un coté, les invitations du commissaire du gouvernement, des ministres qui font objections à ses ordres le premier ministre par intérim cherche à se consolider à travers un accord politique avec plusieurs partis et regroupements de l’opposition qui, pour la plupart, sont indexé dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.
Legentil medecin devenu premier ministre accusé de crime de sang cherche à se débarasser des éléments de son entourage considérés comme embarassants du fait peut-être qu’ils tiennent mordicus à obtenir justice pour le patron d’Agritrans. Ainsi, il a pris la décision de révoquer le secrétaire général du conseil des ministres, Rénald Lubérice, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent et le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Claude Bed-Ford. Laquelle décision a été prise lors d’un conseil des ministres organisé lundi soir.

Entretemps, les grandes questions dont plus d’un se pose ou est passé Jean Félix Badio? Est-il encore en vie? N’a-t-il pas été tué à son tour par les vrais commanditaires de l’assassinat de Jovenel Moïse?

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook