Suites aux informations qui font croire que le premier Ministre Ariel HENRY et Joseph Felix BADIO, l’un des présumés assassins du président de la république Jovenel MOISE, ont eu un entretien téléphonique de 3 minutes aux environs de 4h03 minutes du matin. Une information confirmes et relayées par la presse.
Selon les données du GPS, poursuit la note, Ariel HENRY était localisé à Montana et Badio à Pèlerin, sur les lieux du crime. 17 minutes plus tard, soit à 4h 20, les deux hommes se sont entretenus encore une fois durant 4 minutes.
De ce fait, au nom du droit à la vérité et dans la perspective de la poursuite de l’enquête en cours sur l’assassinat du président, Monsieur Ariel Henry doit incessamment démissionner et se mettre à la disposition de la justice. Et du même coup, l’OPC demande à la communauté internationale particulièrement l’organisation des états américains (OEA), le core groupe, les pays dit amis d’Haïti, la représentante spéciale du secrétaire générale des Nation-Unies en Haïti d’éviter d’appuyer ou de supporter le Premier Ministre, qui selon eux, devient l’un des suspects dans l’assassinat du président Jovenel MOISE.

Nesny Ridge PIERRE LOUIS

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook