Lors d’une conférence donnée le lundi 16 Aout, l’organisation socio-politique “Viv Ayiti” a exprimé sa sympathie envers les victimes du tremblement de terre du 14 Aout 2021. Elle en a profité pour lancer une mise en garde aux organismes internationaux et locaux qui, comme en 2010 au lieu cherchent de préférence à s’enrichir au détriment des victimes.

Cette mise en garde concerne également le gouvernement haïtien dont l’organisation socio-politique critique sévèrement pour sa lenteur. Le Coordonnareur général de “Viv Ayiti”, Biron Odigé, dans ses propos a fustigé le comportement des éléments de la bourgeoisie haïtienne qui jusqu’à date, fait-il valoir, n’ont pas réagi. Alors que, a-t-il poursuivi, au lendemain du passage du cyclone Mathieu en 2016, plusieurs d’entre eux étaient mobilisés pour porter secours. Biron Odigé souligne que le était alors en mode élection. Ce qui sans doute, explique le leaders de “Viv Ayiti” avait expliqué une telle prouesse.
Tout comme lui, le porte-parole de l’organisation socio-politique “Viv Ayiti” est très en colère contre l’attitude des autorités notamment du premier ministre Ariel Henry qui, le week-end écoulé était en visite dans le Sud. “Les victimes n’ont pas besoin de touriste”, a scandé Rony Timothé. Elles veulent être supporté, avoir de quoi manger, se vêtir et un toit sur la tête, fait remarquer l’activiste politique.
L’organisation socio-politique “Viv Ayiti”, remercie les pays amis qui n’ont pas tardé à mettre leur pied sur terre pour voler au secours des sinistrés. Toutefois, elle dit s’attendre à ce que cette tragégie ne sert pas à enrichir comme çà a été le cas au lendemain du seïsme du 12 Janvier 2010. La struture politique, indique ses dirigeants se prépare dans les prochains jours à voler au secours des victimes du grand sud.
Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
372 thoughts on “Haïti/Seïsme: “Viv Ayiti” colère contre les autorités et la bourgeoisie, prêt à voler au secours des sinistrés.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook