Le Conseil Électoral Provisoire faisant fi de tous les critiques et les appels pour l’instauration d’un autre CEP inspirant confiance continue á mettre des bouchées vers la réalisation des prochaines joutes électoral dans le pays. En effet, l’institution vient d’acheminer le mercredi 11 Aout 2021, le calendrier y relatif au premier ministre a.i Ariel Henry.

Malgré les appels de plusieurs secteurs de la société appelant à son renvoi, le conseil électoral provisoire dirigé par la défenseuse des droits humains, Marie Guirlande Mésadieu continue d’avancer vers son but. Déjà 119 partis se sont inscrits. Mercredi 11 Aout 2021, il a publié le calendrier électoral fixant la réalisation des élections legislatives, présidentielles et le référendum au 7 Novembre 2021.
Ledit document a été acheminé au premier ministre, Ariel Henry.

« Conformément à l’article 74 du décret électoral du 5 juillet 2021, le Conseil électoral provisoire vous saurait gré de bien vouloir convoquer le peuple dans ses comices aux dates fixées dans le calendrier électoral, soit un mois de trente jours avant le scrutin », écrit le CEP dans la correspondance adressée au chef de la primature.

Selon ce calendrier, les résultats préliminaires du premier tour de ces élections seront rendus publics le 12 novembre 2021. Le second tour des compétitions électorales est fixé au 23 janvier 2022 et les résultats définitifs au 19 mars 2022.

Le Conseil Électoral progresse alors que de l’autre coté une proposition d’accord politique entre le gouvernement, les acteurs politiques, de la société civile et du secteur privé des affaires, réclame le renvoi des membres suivant l’esprit de l’article 289 de la constitution. Le document exhortant le gouvernement à prendre des dispositions pour en nommer d’autres qui inspirent confiance.

« La tenue des élections générales constitue une étape importante pour le retour à un fonctionnement normal des institutions. Il importe que les citoyennes et les citoyens haïtiens aient une totale confiance dans le Conseil électoral provisoire (CEP) de même que dans l’ensemble de l’appareil électoral », indique le document. Selon le document le gouvernement devra mobiliser des fonds pour la réalisation des élections,
Le gouvernement, ajoute le document, mobilisera le fonds nécessaire pour la tenue de ces élections. La proposition susmentionnée rejette le decret électoral du 5 Juillet 2021.
Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
6 thoughts on “Haïti/Élections: Le CEP avance à grands pas malgré les critiques”
  1. Very good site you have here but I was curious if you knew
    of any forums that cover the same topics discussed in this article?
    I’d really love to be a part of community where
    I can get suggestions from other experienced people that share the same interest.
    If you have any recommendations, please let
    me know. Cheers!

  2. Attractive section of content. I just stumbled upon your website and in accession capital to assert that I get in fact enjoyed account your blog posts.
    Anyway I will be subscribing to your augment and even I achievement you access
    consistently fast.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook