Indignés par le climat d’insécurité qui paralyse les activités au niveau de Martissant et Fontamara à cause des rivalités entre gangs armés depuis environ deux mois, certains citoyens de la 3ème circonscription de Port-au-Prince vont marcher, ce vendredi 12 août 2021, sous le thème ” Matisan se kontinite Fontamara”. L’obectif de cette marche est d’exiger à l’Etat de prendre ses responsabilités face à ces gangs qui sèment le deuil au sein de la population.

Si pour un pays la sécurité est l’un des facteurs contribuant au développement, en Haïti c’est tout le contraire. Depuis environ deux mois, l’entrée Sud de la Capitale devient le théâtre d’affrontements entre gangs armés dans le seul but de gagner du territoire. Quatre (4) départements du grand Sud et une partie de l’ouest restent bloqués sous l’effet de ses rivalités. Plusieurs personnes qui prenaient le risque de traverser le tronçon Martissant-Fontamara ont laissé leur peau sous les balles assasines des hommes de Ti Bwa, Grand Ravine et de Village de Dieu. Les autorités Etatiques n’ont posé aucune action réussie face à ce phénomène sanglant qui attriste tant de familles.

Révoltés, des citoyens de la 3ème circonscription de Por-au-Prince décident d’organiser une marche ce vendredi 12 août 2021 pour demander à l’Etat d’agir et d’assurer la sécurité de chaque personne vivant sur le territoire plus particulièrement celles de Martissant et de Fontamara.

Il faut souligner qu’un comité de citoyens et de notables ont rencontré, mardi, le caïd de Village de Dieu, Izo 5 segond, dans le but de trouver une entente pour que la situation revienne à la normale à Martissant.

Jean Marie Ludy Barbson

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook