Les déterminants de la performance dans les Jeux Olympiques : le cas d’Usain Bolt. Une analyse sociologique et macroéconomique des gains de médailles.

Avec la participation de plus de 207 pays, générant des revenus lies aux droits de retransmission 1évalués à plus de 7,65 milliards de dollars pour la période 2021-2032, regardés par plus de la moitié de la population mondiale, les jeux olympiques modernes sont le plus grand événement multiport monde. C’est l’occasion pour les athlètes de s’affronter, mais en même temps, c’est l’opportunité à ne pas rater pour les pays les plus avancés d’exposer leur hégémonie sportive. C’est pour dire, au-delà du caractère sportif de ce méga évènement, les nations s’engagent dans une bataille géopolitique subtile pour affirmer leur suprématie et c’est ce qui explique la course aux médailles. Quels sont les facteurs explicatifs de la performance des athlètes dans les jeux olympiques ?

L’accord, qui court de 2021 à 2032, porte sur un montant de USD 7,65 milliards, plus une prime à la signature de USD 100 millions qui sera utilisée pour la promotion de l’Olympisme et des valeurs olympiques de 2015 à 2020.

Le développement spectaculaire des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) depuis le début des années 90 a mobilisé toute la communauté scientifique autour de la compréhension de ce phénomène qu’est le sport dans ses multiples facettes, que ce soit économique, politique, éducatif, psychologique, sociologique, etc. Ainsi donc, la sociologie du sport, une science relativement jeune, branche de la sociologie, va faire son apparition au fin d’éclairer les dimensions sociales dudit phénomène.

La sociologie du sport, faisant usage de certaines théories de la sociologie, telles que le suicide d’Émile Durkheim, le structuralisme génétique et l’espace des positions sociales de Pierre Bourdieu, l’espace des sports de Christian Pociello, va tenter d’expliquer des éléments fondamentaux concernant le choix de pratique sportive des individus. Pourquoi le choix du football au lieu du rugby ? pourquoi le judo au lieu de l’escrime ou encore du golf ? dans un autre niveau, la sociologie du sport va déconstruire certaines idées préconçues qui lient le succès sportif à certaines variables, tel que le don, la condition physique et technique, la localisation géographique, pour ne citer que ceux-là.

Cette contribution va analyser le succès olympique de l’athlète jamaïcain Usain Bolt afin de démontrer, à l’aide des éléments sociologiques (sa socialisation culturelle, économique et environnemental), que son succès et sa réussite dans le sport ne sont pas réductibles à la seule mise en jeu de ses capacités physiques et techniques ou encore moins une prédisposition biomécanique. Dans un autre niveau, nous analyserons les variables économiques et non économiques qui expliquent la prédominance des pays les plus avancés dans les jeux olympiques.

Pour analyser le succès d’Usain Bolt du point de vue sociologique, il est fondamental de souligner quelques éléments desa biographie afin de comprendre le bien-fondé des théories sociologiques que nous avancerons pour expliquer laréussite de ce dernier dans la course à pied. Usain Bolta grandi dans une zone rurale appelée Sherwood Content. Bolt initiait ses pratiques sportives en cricket avec des équipements rustiques, c’est-à-dire, des équipements confectionnés de manière artisanale et non spécialisées. Il est à remarquer que Bolt n’a pas lui-même fait le choix de l’athlétisme, mais ses parents le lui ont imposé ce sport.

À 14 ans Bolt est déjà qualifié pour sa première compétition internationale à Hongrie, à 15 ans il est champion du monde junior, à 16 ans Bolt a gagné les 200 m, puis les 400 m des moins de 18 ans et intègre alors le centre de haute performance de la Jamaïque et de là étant il va connaitre ses plus grands succès dans la course à pied. Il est important de souligner le rôle déterminant qu’ont joué les parents de Bolt dans ses différents exploits en lui donnant l’encadrement nécessaire pour se surpasser à chaque fois. De même, la Jamaïque, le pays où Usain Bolt a vu le jour, a l’un des systèmes de détection de talent sportif les plus performants du monde à travers son championnat scolaire dénommé ‘’Boys and girls championships’’. Ce championnat qui existe depuis plus d’un siècle, implique la participation de toutes les écoles du pays et les meilleurs jeunes athlètes sont repérés et sélectionnés par des clubs.

Le premier élément à analyser, c’est l’origine même d’Usain Bolt, c’est-à-dire l’environnement social, culturel et politique dans lequel il a vécu ses premiers instants de socialisation. Cette considération renvoie, premièrement, au structuralisme génétique de Pierre Bourdieu qui distingue des structures sociales en fonction de leur origine et de leur appartenance de classe. Il est évident que Bolt, dans son enfance, a évolué au sein d’une structure sociale paysanne de très peu de ressources économiques et financières, d’ailleurs à Sherwood content, le milieu rural où il a grandi, les gens vivaient uniquement des denrées qu’ils produisaient. De ce fait, il est d’autant plus important d’incorporer la notion d’héritage’ de Pierre Bourdieu au centre de notre analyse afin de comprendre que les probabilités que Bolt ne parvînt pas à s’échapper de la reproduction de sa classe d’appartenance étaient très élevées. Toutefois, Bourdieu reconnaît la possibilité d’ascension sociale, c’est-à-dire, quelqu’un peut être issu de la classe ouvrière et arrive à faire fortune dans le business ; on parle dans ce cas de ‘transfuge de classe’. Comment Usain Bolt a-t- il puréussirde passer de la classe paysanne dont il est issu à l’élite sportive mondiale ? Comment la sociologie peut-elle expliquer ce fait social ?

La théorie de l’espace des positions sociales de Bourdieu, reprise un peu tard plus dans les travaux du sociologue contemporain Dr Christian Pociello (Espace des sports),montreune relation entre la position sociale d’un individu et le choix de pratique d’un sport. Cette théorie met en relief la composition de la société par des groupes différenciés et hiérarchisés selon quatre (4) grands critères :

  1. le capital économique,faisant référence au patrimoine en termes de ressources financières et matérielles dont dispose un sujet (individu) donné ou ses parents.
  2. le capital culturel, qui se réfère à la culture intellectuelle en termes de la durée et du niveau d’étude dont dispose un sujet donné.
  3. le capital social, qui se définit comme : « l’ensemble des ressources actuelles ou potentielles qui sont liées à la possession d’un réseau durable de relations plus ou moins institutionnalisées d’interconnaissance et d’inter-reconnaissance ». Ce capital est important quand l’individu peut le mobiliser à son profit.
  4. le capital symbolique, qui englobe toute forme de capital: religieux, artistique, associatif ayant une certaine reconnaissance au sein de la société dans laquelle l’individu évolue.

Dans ‘’Espace des sports’’, Pociello (1995) explique les rapports d’affinité qui existent entre certains groupes sociaux et le choix de pratique d’une certaine catégorie de sport. En effet, l’étude montre qu’il existe unerelation entre le capital dont dispose un individu, c’est-à-dire son appartenance sociale et le recrutement social de son sport(le sport qu’il choisit de pratiquer). Ainsi donc, au plus bas niveau de l’espace des sports on retrouve les sports qui impliquent l’usage direct du corps et les principales capacités physiques (force, vitesse, endurance etc.) du sportif (voir figure 1). Plus on monte dans l’espace des sports, plus on va vers la motorisation ou l’écologisation des sports.

Faisant la liaison avec l’objectif de ce travail, le regard sur l’espace des positions sociales de Bourdieu et l’espace des sports de Pociello permettent de comprendre que le choix d’Usain Bolt, du moins de ses parents, pour la pratique des sports comme le cricket et la course à pied n’est pas le résultat du hasard. Car, ayant grandi dans au sein d’une famille qui se situait au plus bas de l’espace des positions sociales, il était évident de faire le choix d’un sport dont la pratique requiert peu de moyen matériel et financier (voir l’Espace des sports).

Figure 1. Espace des sports, Pociello(1995)

Si les théories sociologiques apportent des éclairages assez importants pour la compréhension sociologique du choix de l’athlétisme, d’autres éléments comme la culture et l’orientation des politiques publiques sportives sont d’autant plus importants pour comprendre la réussite d’Usain Bolt. De fait, la Jamaïque met en place des éléments structurels (exemple : le Boys and Girls Championships) qui sont les déterminants de la réussite de ses athlètes en général et de Bolt en particulier, dans la course à pied. Des travaux sur les déterminants de la réussite olympique montrent que, si la capacité physique et technique des athlètes les met dans une position avantageuse, elle n’est pas la condition suffisante pour expliquer leur succès olympique.

À cet égard, Jolk et Al (1956) expliquent les déterminants du succès olympique en combinant un ensemble de variables (économiques et non économiques), telles que le PIB par tête, la taille de la population, le climat, des facteurs nutritionnels, le taux de mortalité etc. En ce qui concerne que le PIB par tête, il exprime la capacité d’un pays à envoyer un certainnombre d’athlètes bien préparés aux JO, car plus le PIB est élevé, plus le pays dispose de ressources suffisantes pour une Bonne préparation de ses athlètes. Andreff & al (2008) stipulent que : « Un certain niveau de développement économique doit être atteint pour qu’un pays puisse allouer suffisamment de ressources à la préparation de sportifs de haut niveau en vue des Jeux. Un entraînement à très haut niveau exige aujourd’hui le recours à des connaissances scientifiques de pointe, des installations et des équipements sportifs sophistiqués, des entraîneurs et des dirigeants hautement qualifiés, ainsi que des médecins spécialisés, ce qui se situe très au-delà des ressources humaines et en capital de beaucoup de pays en développement ».

Cependant, la variable PIB à elle seule n’est pas suffisante pour expliquer le succès olympique, de ce fait, la prise en compte de la variable ‘’taille de la population’’ est nécessaire. Pour Jolk et al., la taille de la population est une variable non négligeable dans l’explication du succès olympique, car plus un pays dispose d’une population de grande taille, plus il dispose d’un réservoir beaucoup plus riche de potentiels champions olympiques. Par exemple, un pays dont la population est de cinquante (50) millions d’habitants a beaucoup plus de chances de disposer de beaucoup plus des éventuels champions olympiques qu’un pays dont la population est de dix(10)millions d’habitants. De fait, dans plus d’une vingtaine d’études publiées, la très grande majorité a effectivement vérifié l’impact du PIB par tête et la taille de la population dans la détermination des gains de médailles (Andref, 2008).De surcroît, le passé colonial, la consommation de protéines, la prise en compte des sports olympiques dans le système éducatif du pays et l’espérance de vie de la population sont également des variables qui ont des influences dans le calcul des déterminants du succès olympique.

Source : Andref & al (2008)

Dans les années 2000, une autre variable va s’ajouter à cette liste : ‘’l’effet pays hôte des jeux’’. En fait, depuis l’étude de Clarke (2000), on commence à reconnaitre l’influence du fait d’être le territoire qui accueille les jeux sur les gains de médailles. Cette influence s’explique par le nombre important de supporteurs locaux qui motivent les athlètes à gagner, l’adaptation des athlètes locaux au climat et l’absence de la fatigue liée aux heures de vol ou de train.

Malgré la pertinence du travail de Jolk et al, il a été critiqué du fait qu’il ignorait des variables, telles que le dopage (marché évalué à plus10 milliards de dollars) et la naturalisation des athlètes qui d’une certaine manière influencent beaucoup dans le résultat olympique de certaines nations. De la même manière, n’ayant pas les moyens pour développer la pratique sportive de manière générale, certains pays font le choix stratégique d’investir dans le développement d’un nombre très réduit de sports olympiques et arrivent à être une référence dans ces disciplines malgré leur faible niveau de développement économique.

En guise de conclusion, on ne peut pas associer le succès d’Usain Bolt à la seule mise en jeu de ses capacités physiques. À part d’un encadrement familial et de très durs entrainements, Usain Bolt bénéficiait des éléments structurels et culturels qui ont grandement influencé dans son succès olympique.

Du point de vue structurel, il bénéficiait du système de recrutement de la Jamaïque qui existe depuis plus d’un siècle et est réputé être parmi les plus performants du monde. En plus, son intégration au centre de haute performance est un élément déterminant dans son succès.

Bolt a aussi bénéficié de la culture sportive de la Jamaïque dans l’athlétisme. En effet, la Jamaïque ne disposant pas de ressource suffisante pour préparer ses athlètes dans de nombreuses disciplines olympiques a dû faire le choix stratégique de l’athlétisme et concentrer une importante part de son budget pour encourager la pratique de cette discipline.

Somme toute, la réussite olympique droit être analysé au-delà d’une analyse simpliste de la seule capacité physique des athlètes. Il existe bien d’autres facteurs qui sont externes aux athlèteset qui méritent d’ être considérés :

  1. Le PIB par tète et la taille de la population sont des déterminants importants pour la réussite aux jeux olympiques.
  2. Le climat, les facteurs nutritionnels et le taux de mortalité influencent dans le résultats des nations aux jeux olympiques.
  3. La naturalisation, la politique et le dopage ne sont pas des éléments isolés dans la réussite de certains pays aux jeux olympiques. Des travaux montrent qu’à l’époque de la guerre froide, l’ex URSS dopait systématiquement ses athlètes dans le but de se positionner dans le classement des médailles.
  4. Et finalement, l’effet pays hôte offre des avantages comparatifs. Notez que ces éléments ne sont pas exhaustifs et méritent bien d’être approfondis.

Bibliographies

Andreff, M., Andreff, W. &Poupaux, S. (2008). Les déterminants économiques de la performance olympiques : prévision des médailles qui seront gagnées aux Jeux de Pékin [*]. Revue d’économie politique, 118, 135-169.

BourdieuP. (1979), La distinction. Critique sociale du jugement, coll. Le sens commun, éd. de Minuit,

Pierre Bourdieu (1971). Champ du pouvoir, champ intellectuel et habitus de classe. Scolies, Cahiers de recherche de l’École normale supérieure

Clarke S. R. (2000), « Home Advantage in the Olympic Games », dans G. Cohen et T. Langtry (dir.), Proceedings of the Fifth Australian Conference on Mathematics and Computers in Sport, Sidney, University of Technology Sydney

Jolk E., Karvonen M.J., Kihlberg J., Koskela J., Noro L. (1956), « Sports in the Cultural Pattern of the World. A Study of the 1952 Olympic Games at Helsinki », Institute of Occupational Health, Helsinki, mimeo

Pociello C. (1999), Les cultures sportives : pratiques, représentations et mythes sportifs, Presses Universitaires de France, Paris.

Lucson SENATUS, Cadre du MJSAC

Etudiant Master 2 en Politiques Publiques et

Stratégies des Organisations Sportives à

l’Université Paris-Saclay

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
25 thoughts on “Les déterminants de la performance dans les Jeux Olympiques.”
  1. We are a bunch of volunteers and opening a new scheme in our community.
    Your site provided us with valuable info to work on. You’ve performed a formidable
    activity and our whole community can be grateful to you.

  2. I am really inspired with your writing abilities and also with the layout on your weblog.
    Is this a paid topic or did you modify it your self?

    Anyway keep up the excellent quality writing, it’s uncommon to peer a nice
    blog like this one nowadays..

  3. Just want to say your article is as surprising. The clarity in your post is just nice and i could assume you’re an expert on this subject.
    Fine with your permission let me to grab your RSS feed to keep updated with forthcoming post.
    Thanks a million and please keep up the rewarding work.

  4. It is in point of fact a nice and helpful piece of information.
    I am glad that you simply shared this helpful information with us.

    Please keep us informed like this. Thanks for sharing.

  5. Hi there, I found your website via Google while looking for a comparable subject, your web site came up, it seems great.
    I have bookmarked it in my google bookmarks.
    Hello there, simply was aware of your weblog thru Google,
    and located that it’s really informative. I’m going to be careful for brussels.
    I’ll be grateful should you continue this in future.
    A lot of other folks might be benefited out of your writing.
    Cheers!

  6. I know this if off topic but I’m looking into starting my own weblog and was wondering
    what all is required to get setup? I’m assuming having a blog like yours would cost
    a pretty penny? I’m not very web smart so I’m not 100% certain. Any tips or advice
    would be greatly appreciated. Appreciate it

  7. Thank you for every other informative website. Where else may
    just I am getting that kind of info written in such an ideal approach?

    I have a undertaking that I am simply now running on, and I’ve been at the look out for such info.

  8. I don’t know if it’s just me or if everybody else encountering issues with your site.
    It appears as if some of the text in your content are running
    off the screen. Can somebody else please provide feedback and let me know if
    this is happening to them as well? This might be a problem with my internet browser
    because I’ve had this happen previously. Thanks

  9. It’s perfect time to make some plans for the longer term and
    it is time to be happy. I’ve read this post and if I may I want to recommend you some
    attention-grabbing issues or suggestions. Perhaps you can write next articles relating to this
    article. I desire to learn more issues about it!

  10. hi!,I love your writing so much! proportion we
    be in contact extra about your post on AOL? I need an expert on this
    area to resolve my problem. May be that’s you! Having a look forward to look you.

  11. Great blog! Do you have any tips and hints for aspiring writers?

    I’m planning to start my own site soon but I’m a little lost on everything.

    Would you suggest starting with a free platform like WordPress or go for a paid option? There are so many
    options out there that I’m totally overwhelmed ..
    Any recommendations? Cheers!

  12. Attractive section of content. I just stumbled
    upon your blog and in accession capital to assert that I acquire actually enjoyed account your blog posts.
    Anyway I’ll be subscribing to your augment and even I achievement you access consistently quickly.

  13. Having read this I believed it was really enlightening.
    I appreciate you finding the time and effort
    to put this informative article together. I once again find myself personally spending a
    significant amount of time both reading and leaving comments.
    But so what, it was still worth it!

  14. Attractive element of content. I simply stumbled upon your site and in accession capital
    to assert that I get in fact enjoyed account your weblog posts.

    Anyway I will be subscribing to your feeds or even I fulfillment you get admission to consistently fast.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook