L’orchestre Septentrional, patron de la musique haïtienne et la plus ancienne des Caraïbes, a fêté hier mardi 27 juillet  ses 73 ans d’existence dans un contexte de crise sociopolitique difficile marquée notamment par l’assassinat de Jovenel Moïse et la pandémie de Covid-19. En prélude de la célébration de cette journée  qui marque la date de la création de cette icône du compas direct,  la rédaction de Mano Actualités a rencontré Techelord Limage, le responsable de communication du groupe pour parler de l’organisation de cet événement.

Septentrional est l’un des rares groupes musicaux haïtiens qui a une durée de vie aussi pérenne sur la toile. Fondé le 27 juillet 1948 dans la ville du Cap-Haïtien par un groupe de musiciens dont  le feu  maestro Ulrick Pierre Louis,  Septentrional a su utiliser la magie de la musique pour hypnotiser plusieurs générations. Cette année, la bande à Ulrick Pierre Louis communément appelée la Boule de feu Internationale, se voit contraindre de célébrer son anniversaire dans un schéma différent. Selon ce que raconte Techelord Limage à notre rédaction, il n’y a pas de grand-chose en perspective cette année. À cause des restrictions sanitaires, le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) avait demandé, depuis le mois de mai dernier, à tous les groupes musicaux de surseoir sur leurs performances. Et depuis lors, Septentrional n’a produit aucun spectacle public, a indiqué l’animateur de radio dans la ville du Cap-Haïtien. 

Habituellement,  Septentrional organisait pour son anniversaire plusieurs activités comme soirée de gala, concert d’anniversaire, des messes d’action de grâce et autres. Mais cette année, en raison de la situation sociopolitique délétère qui règne en Haïti,  la direction du groupe musical a seulement  organisé une messe d’action de grâce, dans l’après-midi du mardi  27 juillet à la chapelle Saint Joseph du Cap-Haïtien, a confié le responsable de communication de la boule de feu internationale. Cette messe d’action de grâce, dit-il, rentre dans le cadre des remerciements du groupe envers Dieu de l’avoir protégé durant environ sept décennies.

Selon Techelord Limage, qui occupe le poste de responsable de communication du groupe depuis cinq ans,  Septentrional vise à relancer ses activités culturelles au début du mois d’août prochain. Avec son dernier album paru, il y a déjà trois ans, l’adversaire de toujours de l’Orchestre Tropicana d’Haïti reste présent sur la scène musicale avec ses morceaux les uns plus intéressants que les autres. Du haut de ses 73 ans, la bande musicale Septentrional compte dans son répertoire environ d’une vingtaine d’albums dont “Pi douvan”,  “Yon ti kout je”, et autres.

Interrogé sur le succès et la longévité de Septent, Techelord Limage a déclaré que le groupe musical est très exigeant sur la question de la discipline et le respect des normes établies . C’est ce qui explique toute sa prospérité, a fièrement renchéri le natif de la cité christophienne. Si Ulrick Pierre-Louis a passé plus de 55 ans comme maestro du groupe, mais depuis après sa mort,  la Boule de Feu internationale est dirigée par une direction collégiale constituée d’un conseil supérieur, d’une administration,  d’une  l’assemblée de musiciens et d’un personnel. Majoritairement jeunes, le staff qui administre Septentrional actuellement suit à la lettre les principes établis par la charte du groupe en vue tenir allumer le flambeau de cet orchestre qui a fait les beaux jours d’Haïti en général et de la ville  du Cap-Haïtien en particulier.

Actuellement,  l’Orchestre travaille sur un nouveau projet d’album, nous rapporte son responsable de communication. Toutefois,  Techelord Limage n’a pas précisé aucune date pour la sortie de ce nouveau disque en préparation, trois ans après l’apparition du dernier album du groupe musical. Il n’a pas non plus indiqué le titre de celui-ci. Seulement, dit-il, les musiciens de l’orchestre Septentrional restent en concentration afin de fournir, comme d’habitude, un album qui aura à satisfaire les mélomanes de la boule de feu internationale.

Marc Wisly HILAIRE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
13 thoughts on “L’Orchestre Septentrional célèbre ses 73 ans dans un contexte sociopolitique difficile.”
  1. Some genuinely fantastic information, Sword lily I noticed this. “Now hatred is by far the longest pleasure men love in haste but they detest at leisure.” by George Gordon Byron.

  2. Hey very nice website!! Man .. Excellent .. Amazing .. I’ll bookmark your blog and take the feeds also…I am happy to find a lot of useful information here in the post, we need work out more strategies in this regard, thanks for sharing. . . . . .

  3. With havin so much content and articles do you ever run into any issues of plagorism or copyright infringement? My site has a lot of unique content I’ve either written myself or outsourced but it looks like a lot of it is popping it up all over the web without my agreement. Do you know any methods to help prevent content from being ripped off? I’d really appreciate it.

  4. obviously like your web site but you have to take a look at the spelling on several of your posts. Several of them are rife with spelling problems and I to find it very bothersome to inform the truth on the other hand I?¦ll definitely come again again.

  5. Hello! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out and tell you I really enjoy reading your blog posts. Can you recommend any other blogs/websites/forums that deal with the same subjects? Thanks a lot!

  6. I’m truly enjoying the design and layout of your site. It’s a very easy on the eyes which makes it much more pleasant for me to come here and visit more often. Did you hire out a designer to create your theme? Superb work!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook