L’ Organisation des États américains (OEA) se réunira à l’extra-ordinaire ce mercredi 28 juillet 2021 pour discuter de la situation à Cuba, secouée par des troubles socio-politiques historiques, tandis que La Havane cherche à éviter une condamnation internationale des droits de l’homme promue par les États-Unis.

Des milliers de Cubains avaient gagné les rues les 11 et 12 juillet dans plus de 40 villes du pays, se disant “affamés” et appelant à la fin de la “dictature”, au milieu de la pire crise économique que l’île ait connue depuis des décennies et d’une forte augmentation des infections et les décès dus au COVID-19. Les marches ont fait un mort, des dizaines de blessés et des centaines de détenus.

Le Conseil permanent de l’OEA, l’organe exécutif de l’organisation et composé de ses 34 membres actifs, a annoncé qu’il tiendrait une session virtuelle extraordinaire le 28 juillet à 14h00 GMT pour “aborder la situation à Cuba”.

L’ Organisation des États américains (OEA) se réunira ce mercredi pour discuter de la situation à Cuba, secouée par des manifestations historiques, tandis que La Havane cherche à éviter une condamnation internationale des droits de l’homme promue par les États-Unis.

Des milliers de Cubains ont manifesté les 11 et 12 juillet dans plus de 40 villes du pays, se disant “affamés” et appelant à la fin de la “dictature”, au milieu de la pire crise économique que l’île ait connue depuis des décennies et d’une forte augmentation des infections et les décès dus au COVID-19. Les marches ont fait un mort, des dizaines de blessés et des centaines de détenus.

Le Conseil permanent de l’OEA, l’organe exécutif de l’organisation et composé de ses 34 membres actifs, a annoncé qu’il tiendrait une session virtuelle extraordinaire le 28 juillet à 14h00 GMT pour “aborder la situation à Cuba”.

La réunion de mercredi a été convoquée par la présidence du Conseil permanent, actuellement détenu par l’Uruguay.

Comme Haïti, Cuba connaît une crise aigüe et l’Organisation hémisphérique ne rate aucune occassion d’intimer l’ordre à ces deux pays des grandes Antilles.

Ludy Barbson JEAN MARIE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
One thought on “L’OEA se penchera sur la crise à Cuba ce mercredi.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook