Un puissant séisme de magnitude 6,7 s’est produit en Philippines plus précisément au large de l’île principale de Luzon, hier vendredi vers les 4H48 heure locale(20H48  GTM). Les autorités locales n’ont pas enregistré aucun dégât matériel grave ni de perte en vie humaine au cours de ce tremblement de terre. 

Les îles des Philippines sont frappées de plein fouet par un fort tremblement de terre dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 juillet 2021. Selon le bureau sismologique américain USGS, le séisme qui secoue les Philippines a libéré pas mal d’énergies mais les autorités locales ne s’attendaient à de graves dommages. L’épicentre du séisme est localisée à 112 kilomètres de profondeur. Et quelques minutes après une réplique de magnitude 5,8 a également suivi en très grande profondeur, rapporte les médias internationaux dont l’AFP.

Ronnie Aurellano, chef de police de la commune de Calagatan, située dans la province Batangas, au Sud de Manille, a fait savoir que les secousses sismiques ont inquiété la population.  ” C’est très fort, nous sommes inquiétants, a-t-il dit. “Il pleut beaucoup aussi, mais les gens sont habitués aux tremblements de terre. Ils savent qu’il faut se baisser, s’accrocher et se mettre à l’abri”, a poursuivi monsieur Aurellano.  Selon les informations relayées par l’AFP,  la comune de Calagatan est très  proche de l’épicentre du séisme, et c’est pourquoi ses habitants ont ressenti les effets du tremblement de terre. 

En dépit du niveau de la gravité du séisme,  les Philippines ne sont pas exposées aux risques de tsunami. À en croire l’agence sismologique du pays, aucun dégât grave n’a pas été envisagé et le système  américain d’alerte a également éloigné toute possibilité de tsunami.

La situation géographique de l’archipel des Philippines l’expose très souvent à des séismes répétitifs. Celui-ci est situé sur la “ceinture de feu” du Pacifique, “un arc d’activités sismique intense qui s’étend du qui s’étend du Japon à l’Asie du Sud-Est et au bassin du Pacifique”.

Sources: BFMTV & AFP

Marc Wisly HILAIRE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook