Dans un communiqué de presse paru le jeudi 22 juillet 2021, le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) renouvelle son appel à un dépassement de soi des acteurs politiques au profit de la patrie commune.

Depuis après l’assassinat de Jovenel Moïse, la crise sociopolitique qui gangrène Haïti est devenue beaucoup délicate. Le SDP qui, en rejettant la solution proposée par la communauté internationale,  a opté dès le début pour une solution à l’haïtienne. Mais quinzaine jours après la mort de l’ex-président de la République,  le SDP critique le fait que les forces de l’opposition et de la société civile n’arrivent pas à s’entendre sur une proposition commune de sortie de crise capable de retirer le pays du marasme politique où il se trouve actuellement.

Face à l’attachement de chaque secteur à sa propre proposition, le SDP renouvelle son appel à un dépassement de soi au profit de la patrie commune. Le Secteur Démocratique et Populaire dit qu’il “a tout consenti pour faliciter une solution à la crise et décline toute responsabilité dans cette lenteur”.

Par ailleurs,  le SDP  demande à ses partisans et à la population,comme étant la principale victime de la crise actuelle, de passer à l’action pour faire écouter leur voix. Ce, afin de trouver un dénouement rapide à la situation délétère qui règne en Haïti.  Toutefois,  le SDP dit qu’il “fait sienne la position officielle des différentes associations qui rejettent l’exécutif sans président que la communauté internationale cherche à imposer au pays”. Selon le SDP,  cette démarche  est antinomique aux lois républicaines du pays et cela ne fait qu’aggraver la situation.

Le Secteur Démocratique et Populaire considère la proposition de la communauté internationale comme une solution qui “paralysera totalement le fonctionnement du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire(CSPJ)”. En ce sens, il exhorte les protagonistes à travailler sans tarder  en vue de mettre en place un exécutif à deux branches comme, dit-il,  le veut  les lois de la République, pour prendre les rênes du pays.

Plus loin dans le communiqué, le SDP dit interroger la décision du Département d’État américain choissant d’envoyer son représentant spécial en Haïti, en l’occurrence de Daniel Foote. Une décision que le SDP a considéré  “l’expression de la déliquescence et de la désintégration totale des institutions républicaines et de notre souveraineté nationale”. Le Secteur Démocratique et Populaire rend les États-Unis responsables de nos malheurs  à cause de leur passivité face à la mauvaise gouvernance du PHTK qui a tout fait durant les dix dernières années pour détruire le pays.

Le SDP  promet se battre jusqu’à la dernière rigueur pour une sortie de crise à l’haïtienne. Ainsi a-t-il appelé pour une énième fois à la fusion des différentes propositions de sortie de crise pour sortir le pays dans l’impasse où il se trouve à présent. Il invite également les Haïtiennes et Haïtiens, quelque soit leur tendance politique de s’engager dans la bataille afin de reconquérir “notre souveraineté nationale perdue”.

Marc Wisly HILAIRE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
8 thoughts on “Haïti/Crise politique : le SDP appelle à nouveau à “un dépassement de soi au profit de la patrie commune””
  1. This design is wicked! You certainly know how to keep a reader entertained. Between your wit and your videos, I was almost moved to start my own blog (well, almost…HaHa!) Fantastic job. I really enjoyed what you had to say, and more than that, how you presented it. Too cool!

  2. Hello! This is my first visit to your blog! We are a group of volunteers and starting a new initiative in a community in the same niche. Your blog provided us valuable information to work on. You have done a outstanding job!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook