Comme prévue, les autorités ont organisé ce mardi une cérémonie d’hommage au président Jovenel Moise assassine en sa résidence privée le 7 Juillet dernier. Plusieurs hauts dignitaires de l’Etat et des membres du Core Group y étaient présents. Dans leurs différentes interventions, certains ont présente l’ancien président de la république comme un homme intègre, un bon père mort en martyr pour le peuple haïtien.

Tout se déroule dans les jardins du Musée du Panthéon National situe à quelques mètre du palais national au Champ de Mars. Le décor implante, des hauts dignitaires de l’Etat et de la diplomatie se sont présente a cet événement d’hommage symbolique pour dire un dernier au revoir a Jovenel Moise a soit trois jours avant les funérailles officielles qui auront lieu le 23 Juillet 2021 au Cap Haïtien.

Prenant la parole en la circonstance, le ministre sortant de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, salue le départ d’un homme intègre et nationaliste.

A défaut de l’eliminer electoralement, moralement et mystiquement les oligarques corrompus l’ont eliminé physiquement a fait savoir le titulaire du Menfp pour qui cet assassinat ne va pas passer inapercu.

Pour sa part, l’ancien president du senat Pierre Francois Sildor dans son intervention a donne la lecture d’un texte qu’il a lui-meme ecrit pour saluer la mémoire de Jovenel Moise. A en croire ses propos, l’ame de l’ex president assassine en sa residence privee a pelerin va continuer a veiller sur le peuple haitien. Pierre Francois Sildor

Quant a Nahom Dorvil, secretaire general du palais national, il a partager quelques instants forts qu’il a eu en travaillant au coté du feu president Jovenel Moise. Il le présente comme un homme intègre, un bon collaborateur, entre autres.

Egalement ciblé par l’enquête internationale autour de l’assassinat de Jovenel Moise, le premier ministre sortant, Claude Joseph, salue le depart d’un homme qui, dit-il, a une tres grande proximite avec les classes travailleuses et le peuple en general qui reclame justice. Contrairement au père de la nation le nom de Jovenel Moise ne va pas rester dans l’ombre. Claude Joseph parle meme de jovenelisme.

L’ancien premier ministre Evans Paul, present a la ceremonie, preche l’entente, le vivre ensemble et la justice pour toutes les personnes assassines. Il condamne l’action de ceux-la qui continuent de semer le deuil au milieu de la population et l’assassinat du president de la republique. selon Evans Paul, le pays doit vivre dans le calme avec toute sa diversite et ses contradictions.
Rappelons que le president Jovenel a été assassine a l’age de 53 ans en sa residence privee,a Petion-Ville. Pour le moment, selon les autorites policieres et judiciaires l’enquete avance a grands pas. Déjà plus d’une vingtaine de personnes ont été arretees et des mandats d’amener ont été decerne a des suspects dont l’ancien senateur de l’Ouest, John Joel Joseph.  
Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook