Dans un communiqué de presse paru ce mardi 13 juillet, le Secteur démocratique et populaire (SDP) exprime ses vives préoccupations par rapport au vide laissé par l’assassinat crapuleux de Jovenel Moïse dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier. Ainsi demande-t-il aux acteurs alimentant la crise de faire un dépassement de soi afin de trouver un consensus “largement large” à l’haïtienne.

Le SDP dit constater qu’environ 7 jours après l’assassinat du président de facto Jovenel Moïse, le pays reste sans président. Estimant que cette situation ne doit plus perdurer, le SDP appelle à une fusion des multiples propositions de sortie de crise émanant de plusieurs acteurs de la vie nationale. Parmi les résolutions listées par le SDP figurent “le Protocole d’entente Nationale, la résolution du tiers restant du Sénat de la République, la position du Groupe de la Société Civile baptisér Nap Mache Pou Lavi, l’initiative
d’un autre groupe de la Société Civile pour une solution haïtienne à la crise”.

Par ailleurs, le SDP demande aux acteurs impliqués dans la crise de cesser avec leurs histoires claniques, dans un esprit de dépassement de soi afin de trouver une solution haïtienne à la dite crise. Ainsi a-t-il proposé “la mise en place de l’Autorité de la morale indépendante (AMI)”. Cette dernière, a-t-il dit, doit être ” totalement au dessus de la mêlée partisane”. Après maintes discussions et débats, l’AMI fusionnera les différentes propositions de sortie de crise en circulation en vue d’aboutir à une seule, capable de soulager le pays et le sortir de l’impasse, lit-on dans le communiqué de presse du SDP.

À travers le même communiqué, le SDP propose que cette structure devant se charger de fusionner les propositions de sortie de crise soit composée de 5 personnes issues de différents secteurs dont les Droits humains, la Presse, le secteur religieux, le secteur patronal et l’Université.

Le SDP invite aussi  “les acteurs de la vie nationale à faire preuve de maturité, de sagesse et surtout de dépassement” face à cette crise qui menace de transformer le pays en “une  spirale éternelle de désordre et d’instabilité politique”.

Croyant à la venue du temps de l’intérêt national, le SDP pense que “seule une solution haïtienne largement concertée ” pouvant nous permettre d’éviter le pire. Le SDP, qui dit n’être attaché à aucune proposition, est prêt à adopter celle découlant de la fusion des différentes propositions de sortie de crise qui sont en circulation.

Le SDP, à travers ce communiqué, dit renouveler son engagement à continuer la bataille aux côtés du peuple haïtien vivant “dans la misère et le sous-développement depuis toujours”.

Marc Wisly HILAIRE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
2 thoughts on “Haïti/Crise Politique: le SDP réclame un dépassement de soi chez les acteurs politiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook