La Police Nationale d’Haïti a lancé ce mardi 13 Juillet 3 avis de recherche à l’encontre de l’ancien sénateur de l’Ouest, John Joël Joseph, Rodolph Jaar alias dodof et Joseph Felix Badio. Assassinat, tentative d’assassinat, vol à main armée figurent parmi les infractions reprochées a ces derniers.

Pour l’heure, les autorités policières n’ont pas précisé si cet avis de recherche est en rapport avec l’enquête en cours autour de l’assassinat du président Jovenel Moise en sa résidence privée, dans la nuit du 7 juillet dernier, à Perlerin 5. John Joël Joseph, Rodolf Jaar et Joseph Felix Badio sont qualifiés par le haut commandement de la PNH, d’individus dangereux et armes. D’autant plus, ils sont des figures connues de la société.

John Joël Joseph, ancien sénateur de l’ouest, a été élu sous la bannière de la plateforme INITE. Proche de René Préval, était un opposant farouche du pouvoir Tet Kale. On lui reconnait comme étant également proche du très réputé chef de gang de Cite-Soleil, Dread Wilme, ainsi connu, tue par la police au milieu de l’année 2004.

Ingénieur de profession, Joseph Felix Badio a récemment travaille pour l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) au poste de coordonnateur des opérations de terrain du service de renseignements généraux et des doléances avant son
licenciement le 17 Mai de l’année en cours. Il était reproche d’avoir un comportement contraire à la déontologie et pour sollicitation de pot-de-vin, trafic d’influence et à essayer de soutirer 30 000 dollars américains a une personne détenue au pénitencier national, selon ce qu’a indiqué la lettre de licenciement. Monsieur Badio à en croire ses publications sur son compte Linkeld travaillerait également pour l’Inspection Générale de la PNH.

Quant à Rodolph Jaar (homme d’affaire haïtien), il avait été accuse d’être un trafiquant de drogue devant un tribunal de Miami. Il avait plaidé non coupable en 2013, a rapporté une dépêche de l’agence Reuters. Connu aussi sous le nom de « Whiskey », le procureur l’avait également accuse de conspiration avec d’autres personnes dans le but de distribuer 5 kilos de cocaïne aux Etats-Unis. Il avait été arrêté par la justice américaine suite à son extradition de la République Dominicaine aux Etats-Unis, avait confié Mia Ro, un porte-parole de la Drug Enforcement Administration (DEA). Rodolph Jaar s’occupe de plusieurs entreprises, à Port-au-Prince et a participé à un projet du ministère haïtien de l’Agriculture finance par l’USAID.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
34 thoughts on “Haïti/ Affaires Moïse : Trois avis de recherche lancent par la PNH, un ex sénateur est visé”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook