Quelques jours après l’assassinat du président de la république, Jovenel Moïse, les réactions se poursuivent. Ainsi, le parti politique REHA, dans un communiqué publié ce vendredi se dit affligé par ce qui s’est passé et condamne fermement cet acte odieux qui a coûté la vie au président de la république Jovenel Moïse et causé de graves blessures à la première dame Martine Moïse.

Dans la situation actuelle où le pays fait face à des événements tristes et douloureux de son histoire, le parti Réveil d’Haïti n’entend pas garder le silence. Il a exprimé sa consternation suite à l’assassinat du président Jovenel Moïse dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 de juillet 2021 en sa résidence privée, à Pèlerin.

Le parti REHA, dans ce communiqué, présente ses sympathies aux membres de la famille du président Moïse, au gouvernement et aux membres de sa famille politique. “Que le Dieu trinitaire protège la nation et ouvre au pays les voies d’un réveil national pouvant conduire à la Concorde et la réconciliation,” indique le communiqué signé par le révérend pasteur Maurice Lapierre, président du REHA.

Conscient de la gravité de la situation notamment par rapport au vide institutionnel créé par l’assassinat du Chef de l’État, le parti Réveil d’Haïti fait appel au réveil patriotique. Car, seul un sursseaut national, une prise de conscience collective peut aider à sauver le pays et l’empêcher de sombrer dans le chaos, croient les responsables de cette structure politique.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook