Selon des correspondances circulant sur les réseaux sociaux, le commissaire du gouvernement de la juridiction de Port-au-Prince, Maitre Berdford Claude, commence à poser des actions dans le cadre du dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse. En tant que chef de la poursuite, il convoque les nommés Dimitri et Jean Marie Vorbe, Youri Latortue et Stevens Benoit.

L’audition de ces personnes en vue de faire la lumière sur de l’assassinat du président Jovenel Moïse est prévue pour le 12 Juillet prochain entre 10 heures et midi. Me Bedford Claude reçoit en son bureau au boulevard Harry Truman les personnes convoquées dans l’ordre suivants:
10 heures AM: l’ancien sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue
10 heures 30 AM: l’ancien sénateur de l’Ouest, Steven Benoit
11 hreures AM: Dimitri Vorbe, ancien membre de l’administration de la SOGENER

11h30AM: Jean Marie Vorbes, ancien membre de l’administration de la SOGENER

Ces quatre personnalitées ciblées par le chef du parquet de Port-au-Prince figurent parmi les farouches opposants au président Jovenel Moïse. Jean Marie et Dimitri Vorbe ont vu leurs biens gelés par la justice haïtienne qui réclamait des comptes autour de la gestion des centrales électriques de Varreux 1 et 2 où, selon des explications qu’avaient fournies le président défunt, la SOGENER recevait de l’État haïtien 12 millions de dollars par mois alors que les clauses du contrat n’étaient pas respectées. Au bout de quelques années la comptabulation de cette somme a été évaluée à plusieurs milliard de dollard américains. Ce dossier a contraint des membres de l’administration de l’entreprise à s’exiler dans des pays étrangers.

Quant à Youri Latortue, certains observateurs précisent que le conflit entre lui et le président Jovenel Moïse était ouvert à partir du moment où l’ancien élu de l’Artibonite avait annoncé un ensemble de mesures pour empêcher au chef de l’État de célébrer les fêtes de l’indépendance dans la ville des Gonaïves. Les dossiers de prêts dans des conditions non transparentes à l’Ona figurent également parmi les pommes de discorde qui opposaient Jovenel Moïse à Youri Latortue.

Stevens Benoit doit sans doute fournir des explications sur ses récentes déclarations indexant les agents de sécurité du président de l’avoir assassiné.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook