Ce jeudi, le président Joe Biden et son épouse s’étaient rendus en Floride pour réconforter les familles des victimes.

Ils ont improvisé un mur du souvenir sur un grillage métallique, couvert de photos des victimes et des disparus, et orné de fleurs et de bougies.

Une partie d’un immeuble est effondré en Floride, avant l’arrivée de la tempête Elsa, le reste du bâtiment n’existe plus.

Les autorités dont obligé de démolir le reste de l’immeuble puisque une bonne partie s’est effondrée, faisant 24 morts et 121 personnes sont portés disparus ce lundi 5 juillet 2021.

Les autorités n’avaient pas le choix puisque la tempête Elsa s’approchait et pourrait causer beaucoup plus de dégâts.

Le reste de l’immeuble effondré de Surfside, en Floride, a été démoli dans la nuit du 4 au 5 juillet. Selon les informations, cet immeuble a été effondré ce lundi 5 juillet très tôt dans la matinée au moyen d’une explosion contrôlée.

Les autorités ont décidé d’écrabouiller ces restes instables de l’immeuble de douze étages de crainte qu’ils ne s’écroulent de façon catastrofique lors du passage de la tempête tropicale Elsa, qui a été prévu ce mardi en Floride.

Les recherches de victimes avaient été suspendues dans le but de continuer la démolition cet immeuble.

“La démolition en soi est limitée au périmètre immédiat du bâtiment”. Cependant il y a de la poussière et d’autres particules qui sont une conséquence inévitable des démolitions de tout type, et par mesure de précaution nous invitons les résidents du voisinage à rester à l’intérieur”, avaient ajouté les autorités concernées.

“Détruire ce bâtiment, étant donné qu’une tempête arrive et que nous allions devoir le faire de toute façon, est prudent”, avait estimé le gouverneur de Floride, Ron DeSantis.

Il était essentiel de faire tomber le bâtiment de manière contrôlée avec précision, il faut continuer les opérations de recherches, car les équipes n’ont pas pu aller plus loin en raison du risque d’autres effondrements, avait-il ajouté.

Un seul rescapé, un adolescent a été extrait des décombres, aux premières heures des opérations de secours.

Aucun autre survivant n’a été retrouvé malgré la mobilisation des sauveteurs, venus de tous les États-Unis, et même d’Israël et du Mexique.

Parmi les personnes manquant à l’appel, des dizaines de Latino-Américains originaires d’Argentine, de Colombie, du Paraguay, du Chili et d’Uruguay.

Par ailleur, l’hypothèse d’un manquement dans l’entretien de l’immeuble a été évoquée, aucune réponse claire n’a été apportée.

“Nous n’avons pas encore de preuve solide de ce qui s’est passé”, a déclaré ce jeudi le président américain Joe Biden.

Eben-Ezer DELICE
Journaliste

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook