Hypertension artérielle, traitement et prévention.

Le cœur est l’organe chargé de pomper le sang oxygéné à travers les artères jusqu’à l’ensemble du corps. En avançant, le sang exerce une pression contre les parois des artères, qui est mesurée comme la pression artérielle.

L’hypertension est la détection de moyennes de pression artérielle systolique (“maximum”) et/ou diastolique (“minimum”) supérieures aux limites établies comme normales. Cette limite est de 140 mmHg pour la systolique et de 90 mmHg pour la diastolique.

La pression artérielle systolique ou maximale est la force exercée par le sang sur les artères lorsque le cœur se contracte. La pression artérielle diastolique reflète la pression dans les artères lorsque le cœur est au repos, entre les battements cardiaques.

Dans 90 à 95 % des cas d’hypertension artérielle, la véritable cause est inconnue (on parle d’« hypertension artérielle essentielle »). Les 5 à 10 % restants, l’hypertension peut être associée à des troubles rénaux, à une hyperthyroïdie, à une tumeur des glandes surrénales ou de l’hypophyse, ou à une grossesse. Dans ces cas, on parle d’ « hypertension secondaire ».

L’hypertension est une maladie contrôlable, qui diminue la qualité et l’espérance de vie car elle augmente le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires. La modification du mode de vie et le traitement avec des médicaments spécifiques permettent de contrôler l’hypertension artérielle.

 Symptômes

Généralement aucun symptôme.

Clarification : Les saignements de nez, les maux de tête ou les hémorragies conjonctivales ne sont pas des symptômes de l’hypertension.

facteurs de risque

  1. Âge : plus de 50 ans.
  2. Sexe : les femmes ménopausées augmentent le risque d’hypertension.
  3. Antécédents familiaux.
  4. Obésité centrale ou abdominale.
  5. Sédentaire.
  6. Alcoolisme.
  7. Fumeur.
  8. Stress.
  9. Apport élevé en sodium (sel).
  10. Ethnie : Afro-américain.
  11. Certains contraceptifs (surtout lorsque la femme fume).

Diagnostique

  • Tests de Surveillance périodique de la pression artérielle dans le cabinet du médecin.
  • MAPA (surveillance ambulatoire de la pression artérielle).
  • MDPA (surveillance de la pression artérielle à domicile).
  • Analyses de sang et d’urine.
  • Électrocardiogramme (ECG).
  • Échocardiographie.
  • Fond de l’oeil.

Clarification : La pression artérielle doit être mesurée dans un environnement calme avec une température chaude. Le premier enregistrement doit être pris en position assise après 5 minutes de repos.

Il n’est pas conseillé de prendre la tension artérielle dans les zones où la méthodologie appropriée n’est pas suivie. Pour réaliser l’autosurveillance de la tension artérielle à domicile, il est important de suivre les recommandations techniques.

Traitement

Il repose sur des médicaments et des changements de mode de vie :

  1. Régime pauvre en sel. Éviter la consommation d’aliments transformés, de saucisses, de charcuterie, de fromages à pâte dure ; choisissez des aliments et des eaux pauvres en sodium ; et privilégier la consommation de fruits et légumes comme source de potassium (qui aide à contrôler la tension artérielle).
  2. Si vous êtes en surpoids, réduire le poids corporel.
  3. Activité physique régulière selon l’âge de chaque patient. La recommandation est de 30 minutes par jour.

Le traitement pharmacologique se réalise avec des médicaments antihypertenseurs des familles suivantes :

  1. Inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA) : le nom de ces médicaments se termine par « pril ». Par exemple, l’énalapril.
  2. Agonistes des récepteurs de l’angiotensine (AIIRA) : dans leur nom, les médicaments se terminent par « sartan ». Par exemple, le losartan.
  3. Antagonistes du calcium : en bloquant l’entrée du calcium dans les cellules, ils diminuent la tension dans les artères.
  4. Bêta-bloquants : réduisent la fréquence cardiaque et le stress sur le muscle cardiaque.
  5. Diurétiques : ces médicaments favorisent l’élimination des liquides et des minéraux avec l’urine, régulant le volume dans le sang.

Prévention

  1. Aliments à faible teneur en sel (pains sélectionnés, biscuits, fromages, eaux à faible teneur en sodium) et à forte teneur en potassium (fruits, légumes, légumineuses et poissons).
  2. Poids normal.
  3. Ne pas fumer.
  4. Activité physique régulière

Dr. Marie Phara AMBROISE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
2 thoughts on “Hypertension artérielle, traitement et prévention.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook